Les couleurs, les coupes, les imprimés et les tissus de l’hiver prochain nous affolent déjà. De quoi booster notre féminité à coup de pièces qui dégomment et d’accents très luxe. PHOTOS: DOMEN/VAN DE VELDE.

POIDS PLUME

On annonce une saison très théâtrale dans notre dressing, où les plumes de toutes sortes jouent les premiers rôles.

En pratique: soit vous faites preuve de modération et optez pour quelques plumes sur les chaussures, un sac… soit, comme chez Prada, vous choisissez des robes, des jupes et des pantalons avec un ourlet en plume. Le top du glamour.

Astuce: laissez les plumes faire leur travail. Ne les mélangez donc pas à des pierres, des logos, des volants ou autres accents bling.

  • CARDIGAN (NATAN, 425 €), ROBE SANS BRETELLES (NATAN, 4 950 €), COLLIER (NATAN, 990 €), BOTTINES EN LATEX (AGL, 310 €).

DES HAUTS ET DES BAS

Jouer avec les contrastes, c’est aussi tester les limites de ce que vous oserez porter. Enfilez par exemple un soutien-gorge par-dessus un chemisier ou, dans un registre encore plus nouveau, craquez pour les robes du soir qui ressemblent à des robes de chambre et les hauts transparents.

En pratique: en hiver, mieux vaut porter quelque chose au- dessus de votre pseudo-robe de nuit, un pull en laine, un cardigan épais, ou quelque chose en dessous, comme un col roulé ou un t-shirt. Le contraste entre cette transparence et le côté brut de la laine rend votre tenue encore plus excitante.

Astuce: optez pour des couleurs type rose poudré ou pêche. Un must pour rehausser l’effet lingerie.

  • BONNET (MES DEMOISELLES, 91 €), BOUCLES D’OREILLE (SWAROVSKI, 100 €), VESTE (DONDUP, 570 €), ROBE (BAUM UND PFERDGARTEN, 239 €).

JAUNE SMILEY

Une touche de jaune fluo mettra un coup de flash dans votre garde-robe. Lancez-vous !

En pratique: une paire de lunettes ou une ceinture permet de tenter le coup en toute subtilité. Plus audacieuse ? Craquez pour les bottes ou le sac à main jaune fluo.

Astuce: pour créer un max de contrastes, mélangez le jaune fluo avec des tons sombres. Noir, marron ou bordeaux profond.

  • LUNETTES (KOMONO, 49 €), VESTE (DRYKORN, 459,95 €), ROBE (PINKO, 113 €), COL ROULÉ FLUO (MARC CAIN 99,90 €), CEINTURE FLUO (MARC CAIN, 69,90 €), COLLANTS (FALKE, 20 €), BOTTES (MOROBÉ, 450 €).

PIED-DE-POULE REMASTERISÉ

Difficile de trouver plus classique que le pied-de-poule. Pourtant, chaque saison, il se réinvente. La force de ce motif, c’est sa subtilité qui lui permet de ne jamais vraiment lasser.

En pratique: voilà une tendance que vous pouvez franchement tester en version surdosée. Osez le tailleur-pantalon légèrement oversize. La version jupe rend bien aussi. Vous pouvez également adopter le pied-de- poule par petites touches : sur un soulier, une écharpe ou une veste.

Astuce: comme le pied-de-poule est plutôt asexué, jouez avec ce côté androgyne en optant pour un costume masculin et associez- le à des chaussures à lacets et à une chemise classique.

  • CHAPEAU (GUESS, 49 €), FOULARD (TOMMY HILFIGER X ZENDAYA, 59 €), BOUCLES D’OREILLE (WOUTERS & HENDRIX, 260 €), CAPE (COS, 225 €), BLAZER (TOMMY HILFIGER X ZENDAYA, 299 €), BLOUSE AVEC NŒUD (DONDUP, 100 €), CEINTURE (MARCIANO LOS ANGELES, 119 €), MONTRE (LONGINES, 2 850 €), PANTALON (TOMMY HILFIGER X ZENDAYA, 149 €), GANTS EN CUIR AVEC CLOUS (TWINSET, 75 €), SAC TOUPIE (LOUIS VUITTON, 1 780 €), ESCARPINS (TOMMY HILFIGER X ZENDAYA, 159 €

MATELASSÉ

C’est l’un des termes que vous entendrez le plus souvent cette saison. Vous voilà prévenue.

En pratique: matelassé n’est pas forcément synonyme d’épais. La tendance peut d’ailleurs être divisée en deux catégories : la doudoune, épaisse, chaude et vraiment hivernale, et la surveste, matelassée, mais sans duvet. Un peu comme un gilet.

Astuce: combinez votre veste matelassée avec un vêtement ultra-féminin. Ou quand la couture rencontre le style sporty.

  • LUNETTES DE SOLEIL (CALVIN KLEIN JEANS EYEWEAR, 85 €), BOUCLES D’OREILLE (H&M, 24,99 €), VESTE SANS MANCHES (BAUM UND PFERDGARTEN, 289 €), ROBE LILAS TRANSLUCIDE (BAUM UND PFERDGARTEN, 209 €), BRACELET (COLLECTORS GALLERY, 650 €).

70’S: LE NOUVEAU NOIR

Les années septante sont de retour grâce à Céline. Cette saison, Hedi Slimane a dessiné des bottes hautes, beaucoup de pièces bordeaux et marron, des capes… La panoplie seventies au grand complet.

En pratique: une robe inspirée des années septante peut être associée à des baskets, des souliers à talon ou une botte haute. Plus audacieuse, la jupe-culotte a aussi sa place dans votre dressing. De préférence classique et à carreaux, portée avec un chemisier et une écharpe.

Astuce: des bottes à hauteur du genou rendent toutes vos tenues instantanément plus luxueuses. À tester sous une robe longue, sur une jupe crayon ou sur votre jeans.

  • BOUCLES D’OREILLE (PANDORA, 129 €), LUNETTES (RAY-BAN X PEGGY GOU, 212 €), BLAZER (LIU JO, 370 €), FOULARD (GANT, 69 €), BLOUSE (BAUM UND PFERDGARTEN, 269 €), JUPE-CULOTTE (ESSENTIEL, 195 €), CEINTURE (MARC CAIN, 99,90 €), BRACELET (PANDORA, 179 €), SAC (COCCINELLE, 147 €), BOTTES (RIANI, 699 €).

NOUVEAU BCBG

Un peu de preppy, une touche de Knokke, un soupçon de sportswear: c’est le nouveau bon chic bon genre.

En pratique: pour faire simple, passez un pull autour de vos épaules. Mais ce qu’on recommande surtout, c’est le pull sans manches, qui est de retour lui aussi. Portez-le par-dessus une robe, un chemisier ou avec rien en dessous.

Astuce: ce pull sans manches devient tout de suite plus chic si la pièce du dessous est dans la même couleur.

  • ROBE (LACOSTE, PRIX SUR DEMANDE), COL ROULÉ (LACOSTE, PRIX SUR DEMANDE), PULL SANS MANCHES (LACOSTE, PRIX SUR DEMANDE), MONTRE (SWATCH, 105 €), BASKETS (LACOSTE, PRIX SUR DEMANDE).

VOLUME MAÎTRISÉ

Fini l’oversize total. Cette saison, on conserve du volume, mais de manière ciblée. On en fait moins, donc, mais le résultat reste au top.

En pratique: craquez pour un effet de volume au niveau des manches : manches bouffantes, ballon ou papillon, tout est possible. Mais vous pouvez aussi jouer avec vos accessoires : un sac à main XL, une paire de boucles d’oreille surdimensionnées ou des baskets à semelles épaisses.

Astuce: n’abusez pas des volumes. En pratique, ça veut dire qu’une manche XL sur une robe large a beaucoup moins d’effet que la même manche sur une robe ajustée.

  • LUNETTES (MARNI, 295 €), ROBE À MANCHES BOUFFANTES (FRANKIE MORELLO, 421 €), SAC À MAIN (MARC CAIN, 389 €), BAGUES ET BRACELET (LOUIS VUITTON, PRIX SUR DEMANDE).

LA BONNE COMBINE

La combinaison est l’une des tendances hivernales les plus faciles à adopter. À la fois pratique et toujours stylée.

En pratique: optez pour des lignes épurées d’inspiration rétro, comme cette combi signée Elisabetta Franchi. Ou optez pour un look décontracté et plutôt sportif.

Astuce: portez un manteau long par-dessus votre combinaison. Une veste courte a tendance à casser la silhouette. Résultat : c’est moins flatteur.

  • CHAPEAU (AWARDT, 235 €), COMBINAISON (ELISABETTA FRANCHI, 799 €), CHAUSSURES (SARENZA, 119 €).

CAPE TOWN

Chaque saison, les designers lancent quelques pièces que toute modeuse se doit de posséder. Cette fois, c’est la cape : une veste sans manches mais qui fait tout son effet.

En pratique: choisissez-la classique, idéale pour changer du trench. Même effet, mais juste plus moderne. Pour un look British, misez sur une cape en tweed. L’accessoire « chien dans les bras » est conseillé, mais pas obligatoire.

Astuce: optez pour une cape large qui ne souligne pas la taille. Si vous voulez maximiser votre silhouette, choisissez un modèle long qui allonge.

  • BOUCLES D’OREILLE (H&M STUDIO, 29,99 €), CAPE (BOSS, PRIX SUR DEMANDE), SOUS-PULL (MALÌPARMI, 194 €), BLOUSE (VINCE, 110 €), CEINTURE (MARC CAIN 89,90 €), JEANS (WRANGLER, 89,95 €), SAC (ELISABETTA FRANCHI, 319 €), BOTTES (LONGCHAMP, 1 970 €).

Et cet été?