La mode est multiculturelle. Le kimono en est un sublime exemple cette saison. Japonais à l’origine, mais totalement canon dans un contexte belgo-belge.

01

Less is more

Le terme « kimono » est composé de deux mots distincts : ki, qui signifie « porter », et mono, qu’on peut traduire par « chose ». Donc littéralement : « quelque chose que vous portez ». Le kimono est profondément ancré dans l’histoire japonaise, mais il a tout récemment été redécouvert par la jeune génération de Japonais. Parce que le kimono est un héritage culturel à préserver, mais aussi parce qu’il est facile à porter, quasi unisexe et se suffit presque à lui-même. Optez pour un modèle coloré qui semble avoir été peint à la main et ajoutez une paire de slippers (sous un kimono, les talons sont à proscrire !).

L’avis de notre équipe mode : « Le kimono promet d’être omniprésent cette année. Le musée V&A de Londres vient d’inaugurer “Kimono: Kyoto to Catwalk”, une exposition qui passe en revue les nombreuses significations, visages et versions du kimono. Autrefois symbole de richesse — car coupé dans des tissus précieux peints à la main —, il s’est aujourd’hui popularisé, y compris chez nous. Portez le vôtre dans la salle de bain, sur la plage et en ville. »

  • Kimono (Essentiel Antwerp, 395 €), robe (Gigue, 239 €), lunettes de soleil (Laurence D’Ari, 440 €), coiffe (Delphine Quirin, 60 €), slippers (Morobe, 350 €), gants (Boon, 240 €).
02

Version manteau

Le kimono s’intègre facilement à votre tenue quotidienne. Au printemps, adoptez-le comme manteau de mi-saison. Nos conseils pour réussir ce look :

  1. Si votre kimono comporte de nombreux motifs, préfèrez un look sobre et monochrome pour le reste de votre tenue.
  2. Pour conserver un maximum de nonchalance, enfilez une paire de baskets très cool.
  3. Un vrai kimono ne se ferme pas. Si vous le portez comme veste, investissez dans une jolie ceinture.
  • Kimono (Essentiel Antwerp, 395 €), chemise (Marie Mero, 119 €), pantalon (Marie Mero, 109 €), baskets (Floris van Bommel, 169,95 €), sac à main (Essentiel Antwerp, 295 €), ceinture (Otto D’Ame, 32 €).

PLUS DE TENDANCES: