Cette saison, les tendances du passé nous attirent plus que celles du futur. Petite séquence nostalgie avec ce grand succès des années 90, à porter en deux façons.

01

L’originale

Petit rappel de terminologie mode pour commencer : la slip dress, c’est une robe façon nuisette qu’on enfile par la tête et qui trouve son origine dans l’univers de la lingerie. On la reconnaît à ses bretelles spaghettis et à sa coupe en biais. Elle a longtemps été en disgrâce avant de revenir, revival 90’s oblige, sur le devant de la scène. On la porte, comme à l’époque, avec un t-shirt en dessous. Comme le faisaient Kate Moss, Winona Ryder et Drew Barrymore.

L’AVIS DE NOTRE ÉQUIPE MODE : « La slip dress est assez impitoyable. Sa coupe fait que chaque imperfection ou bourrelet est ultra-visible. En résumé : c’est une robe qui a le don de nous rappeler tous nos complexes. Dommage, car cette pièce est aussi cool que féminine. Si vous voulez la porter comme à son apogée, vous devez obligatoirement glisser un t-shirt en dessous. Optez pour une teinte assortie et oubliez tout de suite les modèles oversize, qui n’évitent de toute façon pas de souligner les formes. Notre astuce pour une silhouette flatteuse ? Une veste sans manches par-dessus. De quoi cacher ce qu’on a envie de planquer. »

  • ROBE (BSB JEANS, 111 €), T-SHIRT (AMERICAN VINTAGE, 55 €), VESTE EN JEAN (WRANGLER, 99,95 €), SAC (SAMSØE & SAMSØE, 249 €).
02

Revisitée (et sexy)

Le bas d’une slip dress — la partie jupe — est sexy en soi : généralement coupée dans un tissu fluide, avec une coupe fendue et ajustée. Vous pouvez tout à fait couvrir le haut et vous concentrer uniquement sur le bas. Pour conserver un joli équilibre, mixez des couleurs contrastées et misez sur des accessoires pointus : idéal pour aller au bureau en été.

  • ROBE (BSB JEANS, 111 €), BLAZER (PINKO, 165 €), CEINTURE (PINKO,
    56 €), BOTTINES (SARAH DE SAINT HUBERT, 675 €), BOUCLES D’OREILLE (GUILLORY, 199 €), SAC À MAIN (PINKO, 165 €).

PLUS DE MODE: