Depuis plusieurs saisons, cette robe tente de convertir tout le monde à la vie à la ferme. Et effectivement, elle a quelque chose d’excitant, même pour les citadines dans l’âme.

La robe prairie, it-dress de l’automne

Faut-il encore la présenter, cette robe qui sent bon l’herbe fraîchement coupée et les virées au grand air ? Une robe prairie, c’est le plus court chemin vers un look Belle des champs. Parmi les marques qui l’ont placée sur le devant de la scène, on peut citer Ganni et The Vampire’s Wife, les premières griffes à avoir lancé des robes aux couleurs délavées avec de grands cols et des manches bouffantes. Pour qu’une robe prairie soit étiquetée comme telle, il faut qu’elle affiche un imprimé floral. Le mood est romantique, mais il n’est pas impossible de la détourner. Et à notre avis, c’est même conseillé. Car cette robe n’a pas pour ambition de nous  cantonner au rôle de la fille « mignonne et innocente ». Oui, vous pouvez l’enfiler pour aller au travail en train. Nous avons capitalisé sur une robe prairie subtilement imprimée pour créer deux silhouettes, tendance et citadine.

01

Conversion en douceur

Cette robe est parfaite combinée à des pièces en maille et à de gros souliers lacés, pour un look à mi-chemin entre Highlands écossaises et bitume bruxellois. Pour ne pas louper votre effet, misez sur des couleurs sourdes et uniformes. Les teintes comme le fuchsia sont donc à proscrire absolument. Autre règle d’or : jouez avec les superpositions et différentes textures. Un look magnifique si la robe est fluide, le pull bien lourd et la jambe joliment dénudée.

Casquette beige (American Vintage, 45 €) • Pull (BSB, 111 €) • Robe (Mayerline, 239 €) • Chaussettes (Falke) • Chaussures (Veja, 165 €).

02

Vitesse supérieure

Une robe est toujours synonyme de fête. Surtout si elle est longue, fluide et qu’elle danse autour du corps. Pour la touche chic, il suffit d’y ajouter les bons accessoires. Vous pouvez bien sûr opter pour un escarpin ou une chaussure lacée classique, mais si vous voulez upgrader ce look, craquez plutôt pour une botte haute, le modèle phare de l’hiver. L’autre détail qui va transformer la silhouette en un clin d’œil, c’est la ceinture en cuir. Et pour la réchauffer, une veste sans manches, une cape ou une pièce en fausse fourrure fera l’affaire.

Robe (Mayerline, 239 €) • Ceinture (H&M, 12,99 €) • Manteau en fausse fourrure sans manches (Twin- Set, 305 €) • Bottines dorées (AGL, 685 €). • Sac en cuir (Xandres, 149 €).

PLUS DE MODE: