Exit nos a priori mode. Marie Honnay, notre experte fashion, déshabille nos certitudes et décrypte les tendances de la saison, testing à l’appui. Elle nous livre son verdict et ses bons plans pour assurer en mode stylé. Cette semaine, Marie tente de savoir si la chemise hawaïenne nous transpose forcément dans une vieille chanson de Carlos. Suivez Marie sur Instagram @mariehonnay.

Au coeur des seventies, Carlos (un chanteur que les moins de 30 ans ne connaissent pas vraiment) nous invitait à nous « rallier au big bisou ». Souvenir, souvenir!  De là à nous faire angoisser face au grand revival de la chemise hawaïenne, il n’y a qu’un pas… Pourtant, croyez-moi: il n’y a rien de plus fun et décalé que cet impimé-là. A condition, bien entendu, de le décaler. Pas encore convaincue? J’ai testé le concept sur base d’une chemise et d’une jupe hawaïenne vintage trouvées chez Miscellany à Liège.

Le print exotique en pratique

Pour réussir ce look, c’est simple: il suffit d’associer cet imprimé à quelques classiques: un jeans confortable en denim bleu ou un t-shirt joliment décalé. Sans oublier, bien entendu, les accessoires. Ici, j’ai misé sur un sac Premier Flirt de Lancel et un petit clutch rectangulaire Marc Jacobs, tous deux trouvés à la Maroquinerie. L’idée, c’est d’urbaniser l’imprimé exotique, histoire de l’ancrer dans notre look de tous les jours.

Mon verdict

Difficile de faire plus été, plus vacances et plus festif que cet imprimé. Un must-have qui présente tout de même un sacré avantage: celui de ne jamais vraiment passer de mode. En tous cas, cet été, je vous l’assure: plus branché que lui, y a pas.

Mini shopping exotique

100% authentique

Couleurs Tropiques, 39,95 €

Esprit british

The Kooples, 198 €

Vitaminée

Blouse, 223 € sur Net-a-Porter

Avec le crocodile

Lacoste, 150 €

Les deux sacs Lancel de ce shooting font partie de la sélection de La Maroquinerie à découvrir au Rendez-vous de la Maro, un pop up organisé par du 27 au 30 avril 2019, Rue Saint-Paul, 2 à Liège.

MARIE SE DÉSHABILLE: