Tendance particulièrement redoutée pour les unes, come-back rafraîchissant pour les autres : la minijupe est le blockbuster de ce printemps.

Dans le rôle principal : nos jambes ! Avec tous nos remerciements à Prada, Fendi, Emilio Pucci et Versace. Leurs créations sentent bon les Y2K (années 2000) : le rap de Dr. Dre, la pop hippie de Glastonbury et les téléphones à clapet. La mini se décline en diverses longueurs et ne doit pas (mais peut !) se porter gambettes nues. On va de la micro — ce morceau de tissu que Kate Moss portait pour sortir — à un modèle plus sage, au-dessus du genoux.

Cet article fait partie de notre dossier mode paru dans le magazine d’avril. Pour y accéder gratuitement, créez-vous un compte ci-dessous!

Poursuivre votre lecture ?
Vous souhaitez poursuivre votre lecture et avoir un accès illimité à nos articles? Créez vite un compte et plongez dans l’univers Gael.be!
Crééz un compte gratuit en une minute et obtenez un accès illimité aux articles Gael.be

+ de mode belge: