Envie de découvrir la région de l’Algarve sans trop vous tracasser? Le Club Med dispose d’un village 4 tridents non loin de la ville d’Albufeira. Installé sur un site de toute beauté, il a la réputation d’avoir les meilleurs chefs en cuisine. Point de chute idéal pour découvrir la région en buggy, ou pour voir les baleines. Une bonne option pour les familles avec jeunes enfants!

Un club relooké

Le domaine a été construit il y a 50 ans sur un magnifique terrain surplombant une crique enchanteresse. Une roche ocre en contrebas, des arbres majestueux dans des jardins de toute beauté: le cadre du Da Balaia est probablement l’un des plus paradisiaque de la région. Repris par le Club Med en 1986, il a depuis été rénové, agrandit, et magnifié. De grosses rénovations ont commencé en 2009 et se poursuivent encore pour parfaire la montée en gamme de ce village 4 tridents. Les 387 chambres sont relookées au fur et à mesure, la piscine a été repensée afin d’être chauffée plus efficacement (à 26°), les bars se sont dotés de mobilier design et néanmoins cocoon, les espaces réservés aux plus petits (à partir de 4 mois) ont aussi subi un coup de jeune très réussi, et un « espace zen », un peu à l’écart, a été aménagé pour « adultes only », histoire de préserver la quiétude de ceux qui le souhaitent… Au total, ce sont pas moins de 15 millions d’euros qui ont été investis pour la remise en beauté du Da Balaïa, pour le plus grand plaisir des GM, les « gentils membres ».

Club Med Da Balaia

Un espace zen

Sur les hauteurs du village, l’espace zen est donc réservé aux plus de 18 ans, histoire qu’ils puissent profiter aussi d’une piscine… sans les plongeons et les jeux des enfants. L’espace faisant partie d’une zone protégée, le Club a aménagé une piscine naturelle, comprenez non chauffée et dont l’eau est purifiée et filtrée sans produits chimiques. Des rapaces en bronze veillent sur les lieux et effraient les vrais oiseaux afin qu’ils ne viennent pas se soulager dans l’eau de la piscine. Les transats et le bar font évidemment partie du décor, mais cette fois, point d’alcools: on ne sert ici que des cocktails de fruits et autres smoothies – zen et healthy jusqu’au bout! Cet espace parfaitement intégré dans le paysage est une toute première en Europe pour Club Med. Pour trouver un équivalent, il faut se rendre… en Chine où le groupe a conçu sa toute première piscine « nature ». Ce ne sera sans doute pas la dernière : avec la montée en gamme, les préoccupations environnementales font parties des paris du Club Med pour le développement de ses villages.

Club Med Da Balaia

Le Club mise sur le green

Le Da Balaia est certifié Green Globe depuis 2013: concrètement, cela veut dire que le Club a mis en place une politique de gestion des déchets, s’est engagé dans le développement du tourisme local et privilégie le travail avec les entreprises et les produits locaux. Côté gastronomie, si la diversité et la qualité des plats proposés qui font la réputation du Club Med restent de mise, une attention particulière a été accordée à la gestion des stocks, pour éviter le gaspillage. « On a généralisé le principe des plats servis à l’assiette, ce qui permet de cuisiner en plus petite quantité et de renouveler au fur et à mesure. Le chef a un bonne maîtrise de ce qu’il doit préparer en fonction du nombre de personnes », explique Sophie, responsable Green Globe durant plusieurs années pour le Club. « Pour ce qui est des restes de nourriture, on les valorise via des filières d’élevages de porcs et de chiens avec lesquelles nous sommes en contact. Les déchets non organiques, les verres, cartons, plastiques, sont rigoureusement triés ». L’objectif est qu’en 2018, 100 % des villages Clubs Med soient certifiés Green Globe; actuellement, le ratio est de 80% et les sites sont contrôlés tous les deux ans : pas question de faire semblant.

Club Med Da Balaia

Du luxe, sinon rien

C’est la grande tendance du Club Med: finis les villages 1, 2 et même 3 tridents. Désormais, ce sera 4 et 5 tridents, sinon rien. En termes de confort, de qualité d’hébergement et de services, on frôle le zéro défaut. Au risque de perdre un certain public? Oui et non. Le « hors saison » reste relativement accessible – à partir de 829 €/semaine, sans les vols. Le Da Balaia a ainsi décidé d’élargir ses périodes d’ouvertures et de diversifier son offre: « le village est ouvert dès le 15 février. Il fait alors trop froid pour songer à se baigner, mais la période est idéale pour les congrès, séminaires – les salles de réunion ont été aménagées à cet effet – ou encore pour accueillir les golfeurs –35 parcours dans la région », explique le Belge Bruno Ghilardi, chef du Village qui ne regrette pas son exil portugais.

Club Med Da Balaia

Durant les congés scolaires, en revanche, place aux familles: baby et mini Club permettent d’accueillir les enfants de 4 mois à 17 ans, et de leur proposer des activités de cirque, notamment, en plus des cours traditionnels de tir à l’arc, tennis, aquagym et autres. Le Da Balaia est particulièrement adapté aux familles avec bébés, puisque tout est prévu, des poussettes aux biberonneries en passant par les salles à langer et les comptoirs « nourrisson » du restaurant, pour faciliter le séjour des touts petits et de leurs parents. Un bémol toutefois: les nombreux couloirs, dédales et escaliers pour passer d’un bâtiment à l’autre peuvent donner des sueurs froides aux parents qui laisseraient leurs enfants jouer à cache-cache…

En pratique:

PLUS DE VOYAGES: