C’est au cours d’un traitement médical que Mariah a eu l’idée (et le besoin) de créer des protections hygiéniques en coton bio. Voici comment est née Yoni.

Un déclic qui entraîne une révolution

Lancée en 2014, Yoni est une gamme de produits d’hygiène féminine naturels en coton biologique : tampons protège-slips et serviettes hygiéniques. Il y a quelques années, Mariah Mansvelt Beck (38 ans) a appris qu’elle était atteinte d’un cancer du col de l’utérus, heureusement au stade précoce.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Yoni | Organic period products (@yoni.care) on

« Au cours de mon traitement, un spécialiste m’a conseillé d’utiliser des serviettes hygiéniques ou des tampons en coton biologique. Les produits normaux contiennent des substances synthétiques pouvant causer des irritations, en particulier si vous êtes hypersensible. J’avoue que je ne m’étais jamais demandé ce que contenaient ces produits. Après une enquête plus approfondie, il s’est avéré que ces informations ne figuraient pas sur la boîte. Apparemment, ce n’était pas obligatoire. C’est à ce moment-là que j’ai eu l’idée de créer Yoni. Mon souhait était de proposer mes produits dans le plus grand nombre possible de magasins, donc pas uniquement dans les boutiques bio. Pari réussi : nous sommes distribuées dans plus de 1 400 magasins. Et moi ? Je vais mieux. »

L’humour contre les tabous

Je termine tous mes mails avec la formule : “Passez une putain de bonne journée.” L’humour est une arme puissante. Surtout dans le registre de la communication.

« Si vous voulez vous démarquer, vous devez oser. Pour notre première campagne, nous avons opté pour un slogan hyper osé : “Chemicals are not for pussies.” Certaines personnes ont été choquées, mais j’ai décidé de prendre le risque. Je termine tous mes mails avec la formule : “Passez une putain de bonne journée.” L’humour est une arme puissante. Surtout dans le registre de la communication. »

« Tout ce qui a trait aux règles est encore très tabou. Conséquence : certaines femmes n’osent pas consulter lorsqu’elles rencontrent des problèmes gynécologiques. Avec cette ligne de produits, je cherche à casser la spirale du silence. Nous en parlons, partageons des informations, donnons des ateliers… Nous essayons de parler de la menstruation ouvertement, avec respect, mais aussi beaucoup de réalisme. Nous en avons assez des films dans lesquels un liquide bleu est versé sur une serviette hygiénique et où les femmes sautent en leggings blancs. Car qui dit manque de réalisme dit forcément sentiment de gêne lorsqu’on se sent différente. »

« À mon sens, dès qu’une idée est bonne, il y a de la place pour tout le monde. Nous faisons partie d’un mouvement plus vaste — la menstruation durable — qui gagne du terrain. »

Bien sûr, Mariah sait qu’elle n’est pas la seule à avoir opté pour ce créneau qui défend des idées fortes et montre une volonté de changement. « Yoni est certainement un pas dans la bonne direction, mais nous avons des concurrents et c’est une très bonne chose. Je suis toujours heureuse de mentionner des entreprises comme Eco Femme (serviettes hygiéniques lavables), OrganiCup (coupe menstruelle) et Thinx (sous-vêtements absorbants réutilisables). À mon sens, dès qu’une idée est bonne, il y a de la place pour tout le monde. Nous faisons partie d’un mouvement plus vaste — la menstruation durable — qui gagne du terrain. »

Une entrepreneuse hyper-positive et dynamique

« Il est important de se développer et de s’améliorer en continu », rappelle Mariah. « Ne sous-estimez pas l’impact de votre travail sur votre personnel. En tant que responsable, vous avez une responsabilité envers vos collaborateurs et tout ce qui peut contribuer à vous aider à avancer est bon à prendre. » Ce qui la motive chaque jour? « Les réactions positives de clientes que nos produits ont aidées. Si je continue cette aventure, c’est uniquement dans ce but-là. »

RETROUVEZ D’AUTRES FEMMES AUX INVENTIONS GENIALES DANS LE GAEL DE SEPTEMBRE, DISPONIBLE EN LIBRAIRIES!

GAEL en septembre

D’autres initiatives green: