Ce confinement vous a donné envie d’avoir une maison plus grande que vous aurez imaginée vous même? 5 choses à savoir avant de faire construire!

Vous en avez marre d’enchaîner les visites et de voir vos biens préférés vous passer sous le nez car d’autres acheteurs proposent des offres toujours plus conséquentes? Ou vous êtes lassé de voir des biens qui ne correspondent pas à vos attentes? Si c’est votre cas, vous avez certainement déjà envisagé la construction. Voici 5 informations à connaître avant de vous lancer.

Vous hésitez entre faire construire ou acheter un bien déjà construit? 4 choses à savoir avant de se lancer dans un premier achat!

01

À la recherche du terrain parfait

Ne pensez pas que les terrains sont moins prisés que les autres biens immobiliers. Au contraire, les terrains se vendent comme des petits pains! Il est essentiel d’être actif sur Immoweb. Misez également sur une zone de recherche élargie. Vous avez repéré un quartier qui vous plaît? Baladez-vous régulièrement afin de repérer les terrains qui seront potentiellement mis sur le marché. Regardez également les projets de lotissement en cours dans votre commune chouchoute! Sachez également que certains constructeurs proposent des packages terrain + construction. N’hésitez pas à demander des renseignements sur les terrains qu’ils proposent sur leur site, peut-être s’agit-il d’un lotissement et qu’il reste 3-4 autres terrains à acheter hors constructeur. Bref, soyez proactif! Côté prix, n’oubliez pas les frais d’enregistrement (qui sont de 12,5% en Wallonie et à Bruxelles), ceux du notaire ou encore les assurances obligatoires…

02

Attention aux prescriptions urbanistiques!

Chaque terrain est soumis à des prescriptions urbanistiques qui varient d’une commune à l’autre. Ces prescriptions peuvent s’accompagner d’un règlement plus strict si vous choisissez un lotissement. Ainsi, un tas de règles peuvent définir votre façade, la taille et l’emplacement de votre maison, ce que vous devez planter dans votre jardin et même si vous pouvez avoir des animaux ou non. N’oubliez pas que, pour les villas 4 façades, il faut souvent respecter un espace avec les maisons voisines. Ainsi, un terrain de 15 m de long ne veut pas dire que votre maison pourra faire 15 m de long… Renseignez-vous auprès du vendeur et de la commune.

03

Gros oeuvre ou clé sur porte?

Vous avez le terrain? Il est temps de trouver votre architecte et éventuellement votre constructeur! Faites bien la différence entre une maison clé-sur-porte (où vous pouvez normalement directement habiter) et le gros oeuvre fermé. Ce dernier comprend uniquement la maçonnerie, la charpente, la toiture et la menuiserie extérieure. Pour le carrelage, le plancher et les finitions intérieures, ce sera à vous de faire le travail. Soyez attentive aux conditions inscrites dans le contrat et faites-les vérifier par un architecte extérieur au projet.

04

Les cahiers des charges incomplets

Pour proposer des prix aussi bas que possibles, beaucoup de constructeurs indiquent des montants qui ne comprennent pas la TVA, les finitions, les frais d’architecte ainsi que les structures plus complexes. Ainsi, sachez que si vos essais de sol ne sont pas concluants, il est possible que les ingénieurs vous demandent de placer un radier, un coût évalué entre 10.000 et 15.000 euros… Demandez bien ce qui est prévu dans ce montant et prévoyez toujours un bon coussin pour les dépenses supplémentaires. Détaillez scrupuleusement le cahier des charges pour vous assurer qu’il soit le plus complet possible.

05

N’oubliez pas votre prime!

Le saviez-vous? Il existe de nombreuses primes pour permettre aux jeunes propriétaires ou familles modestes d’avoir leur propre habitation. Par exemple, une prime wallonne fait bénéficier les jeunes propriétaires d’un rabattement sur les droits d’enregistrement. Bien sur, il faut respecter certaines conditions qui varient en fonction des régions. Informez-vous auprès de votre notaire ou sur les sites de la région!

POURSUIVEZ VOTRE LECTURE: