Après l’Arnaqueur de Tinder, Netflix s’attaque à une autre star de l’arnaque. Zoom sur Inventing Anna, l’histoire vraie d’une fausse héritière new-yorkaise.

Les arnaqueurs déchaînent les foules. La preuve avec le succès mondial d’Arrête-moi si tu peux ou encore, du récent Arnaqueur de Tinder. Cette fois-ci, Netflix s’est penché sur l’histoire vraie d’Anna Delvey (Sorokin de son vrai nom). La jeune femme s’est faite passer pour une riche héritière allemande, arnaquant ainsi l‘élite new-yorkaise. Sortez votre pop-corn préféré, Netflix et Shonda Rhimes ont encore frappé fort!

Les faits

Sortie le 11 févriersur Netflix, la série Inventing Anna fait beaucoup parler d’elle. Il faut dire que l’histoire qui s’en inspire, la vie d’Anna Sorokin, est captivante: la jeune femme a volé des millions d’euros en se faisant passer pour une riche héritière allemande entre 2013 et 2017. Pour obtenir des prêts, elle prétendait vouloir créer sa propre fondation dédiée à l’art contemporain alors, qu’en réalité, Anna Sorokin dépensait des fortunes dans des hôtels, des sorties resto indécentes et des voyages avec la jet-set. Des banques aux artistes: toute la haute scène new-yorkaise y est passée et la jeune femme a laissé de nombreuses ardoises aux quatre coins de la grande pomme. Arrêtée en avril 2019, elle a été reconnue coupable d’escroquerie, grand banditisme et crime organisé par les autorités américaines.

Entre hypocrisie et sur-protection de son image

Vous l’avez compris, un sacré pitch! Bien qu’elle souligne le fait qu’elle s’est inspirée des faits réels et qu’elle a pris de nombreuses libertés, Shonda Rhimes colle fortement à la version retranscrite par la journaliste qui a révélé l’affaire Jessica Pressler (renommée Vivian dans la série). La réalisatrice a misé sur un casting très intéressant mené par Julia Garner, qui incarne la stupéfiante Anna. À cette histoire captivante, Shonda a ajouté une pointe de fiction. Ainsi, le personnage de Vivian est fort éloignée de la journaliste à l’origine de l’article. Entre prouesses de haut vol, arnaques et coups de bluff, la série se laisse très facilement regarder, même si elle est parfois un poil trop superficielle.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Qu’est ce qu’on regarde ce soir?