En novembre, Essena O’Neill quittait Instagram, lassée de véhiculer de fausses images dans cet univers numérique « où rien n’est réel ». En juin, Kim Kardashian s’attirait les foudres de ses followers lorsqu’un paparazzi a diffusé des photos de ses fesses où l’on laissait entrevoir sa cellulite. On était bien loin des photos parfaites publiées sur le célèbre réseau social. Aujourd’hui, on vous présente Imre Çeçen, une des premières influenceuses à montrer la réalité derrière les clichés qui font rêver. Instagram VS réalité en 4 leçons.

La maîtrise du réseau

Les réseaux sociaux sont beaux surtout quand ils sont bien utilisés. Imre Çeçen a décidé de briser les tabous concernant la prétendue perfection d’Instagram. Elle insiste notamment sur le fait que la spontanéité apparente de bon nombre de clichés relève en réalité d’une mise en scène bien étudiée. Pourtant, direz-vous, Imre Çeçen entretient cette image de #perfection, à l’instar d’autres influenceuses. Pourquoi?

  • Pour l’aspect professionnel: en tant que blogueur, il est important de soigner son identité visuelle et de répondre aux attentes des marques.
  • Pour montrer une maîtrise esthétique des logiciels de retouche.
  • Pour lutter contre ses complexes et se sentir mieux aux yeux des followers.

Tant de raisons que la blogueuse turque assume complètement. Elle désire cependant souligner que les comptes Instagram ne sont qu’une part de la vie des influenceurs, choisie avec soin. La mannequin Stina Sanders confirme: « Je suis dans l’industrie de la mode et j’ai vu même les plus belles femmes du monde avec de la cellulite ou de l’acné. Ça m’inquiète de voir que des filles ont des objectifs de beauté inatteignables, parce que même leurs idoles ne ressemblent pas vraiment à l’image qu’elles donnent. »

Imre Çeçen: la blogueuse qui montre l'envers du décor des photos parfaites sur Instagram

Imre partage avec humour plusieurs anecdotes sur son compte Instagram: « Mon téléphone et moi, nous sommes noyés dans la perfection« . Pour que ses jambes paraissent toutes fines sur une photo au bord de la piscine, en se cambrant trop, elle est tout simplement tombée avec son smartphone.

Elle nous dévoile l’envers du décor de la réalité améliorée d’Instagram. Vérité qui selon Imre, doit être davantage partagée!

Les poses

La blogueuse nous rappelle qu’il est très simple de changer la manière donc notre corps apparaît sur une photo. Elle précise que les shootings peuvent durer plusieurs heures, et qu’il est parfois extrêmement douloureux de poser le dos courbé pour obtenir la photo parfaite. Ce qu’Imre souligne, c’est la magie des différentes postures et des attitudes qui rendent désirables sauf que… personne ne se comporte de manière naturelle. Même nos blogueuses préférées ne peuvent pas tenir de telles poses au quotidien!

La cellulite

Notre corps change au fil des années et c’est difficile à accepter. Sauf qu’on doit vivre avec, alors autant l’aimer! Notre corps n’est pas notre ennemi, au contraire. Evidemment, les poignées d’amour, les petits bourrelets ou encore la peau d’orange, on s’en passerait bien. Mais en relativisant sur l’aspect et le fonctionnement de son corps, en l’écoutant, vous verrez, ça ira déjà mieux! Notre corps n’est pas seulement un moyen d’impressionner mais bien notre atout santé. Peut-être avez-vous pris quelques kilos en vacances. Et alors? Vous vous êtes amusée, non?

Photoshop

La grande majorité des photos postées sur les comptes Instagram professionnels sont retouchées. A tel point que cela peut prendre plusieurs heures pour modifier une simple photo! Les logiciels tels que Photoshop sont géniaux, mais il faut aussi garder en tête qu’ils ne reflètent pas la réalité. Le propos d’Imre: on peut toujours améliorer notre corps grâce aux logiciels, mais cela ne nous rendra pas plus belle, cela nous changera juste – car la beauté est déjà là.

A contrario, tous les #bodygoals ne sont pas fake! Imre explique que les commentaires peuvent être virulents. Imaginez une personne gênée par ses fesses généreuses ou quelqu’un qui a fait du sport pendant des années pour obtenir un corps sublime qui reçoit un « stop Photoshop » en commentaire… Cela peut être très blessant!

En bref: il n’y a pas de morphologie meilleure qu’une autre, juste des types de corps différents.

L’éclairage

On a toute déjà eu ce sentiment de se sentir plus ou moins belle en fonction de l’éclairage de la cabine d’essayage. C’est 100% normal que notre corps paraisse différent en fonction de l’éclairage. Imre veut faire savoir que les influenceuses jouent avec cette variable: l’unique raison pour laquelle les photos sont magnifiques tout le temps c’est qu’elles postent des photos avec la lumière qu’elles aiment. Souvent des lumières artificielles.

On conclura sur ce super message d’Imre:

« Sachez que vous ne devez pas perdre du poids ou tenter d’obtenir ce « goal body » pour être belle. Vous êtes déjà belles! Ouvrez les yeux et réalisez à quelle point vous êtes incroyables! Vous n’avez pas besoin d’atteindre un modèle de perfection. Je veux voir votre propre beauté! Je veux voir votre propre corps. Marchez vers le miroir et dites-vous: je suis belle! Qui est prête à briller? »

Plus de réseaux sociaux: