Home Lifestyle Culture Interview exclusive: Kate Beckinsale, drôle de dame

Interview exclusive: Kate Beckinsale, drôle de dame

Interview exclusive: Kate Beckinsale, drôle de dame

Elle est irrésistible en aristo fauchée et manipulatrice dans « Love&Friendship ». Kate Beckinsale, la belle Anglaise émigrée à L.A. réussit à nous faire rire en héroïne de Jane Austen. Interview exclusive à Londres. Par Joëlle Lehrer

 

Lady Susan, que vous interprétez dans « Love&Frienship » a une façon d’être très moderne pour une femme de la fin du 18è siècle. Qu’en pensez-vous?

Kate Beckinsale: Elle est moderne pour son époque dans la mesure où elle assume sa liberté. Elle serait libre financièrement, sexuellement et socialement si elle le pouvait et elle s’arrange, à sa manière, pour prendre ses libertés autant qu’elle le peut. Donc, oui, dans ce sens-là, elle est un personnage moderne.

Que lui avez-vous donné de vous-même?

Kate Beckinsale: C’est difficile de répondre à ça. Je l’ai trouvée intelligente et spirituelle. Et aussi élégante dans sa façon de naviguer dans des situations épouvantables même si ces choix ne sont pas toujours fort séduisants.

« Lady Susan » est un roman peu connu de Jane Austen et il n’avait jamais été adapté à l’écran. Etait-ce, dès lors, un challenge de faire ce film?

Kate Beckinsale: La plupart des gens n’ont, en effet, jamais entendu parler de ce roman. Et ils sont stupéfiés en découvrant cette histoire car, elle est fort drôle et l’héroïne ne ressemble en rien aux héroïnes habituelles de Jane Austen. Le challenge était de réaliser ce film très dense en peu de temps. Le reste était du plaisir. Et pour nous, le fait que personne n’avait entrepris une adaptation de ce livre était excitant. Et nous l’avons vécu comme un privilège.

« Love&Frienship » de Whit Stillman sort au cinéma ce 29 juin.

Découvrez l’interview exclusive de Kate Beckinsale dans son intégralité dans notre magazine GAEL de juillet.