6, 9 ou 15 saisons: peu importe le nombre, certaines séries auraient dû se terminer bien plus tôt. Intrigues surprenantes ou casting qui n’en finit pas: 5 critères qui prouvent que votre série préférée aurait mieux fait de couper court.

Qu’on se le dise, on adore les séries. En 20 ou 45 minutes, elles nous font vivre des aventures intrépides à New-York, des opérations stressantes à Seattle ou encore des batailles hilarantes entre colocs. On les aime tellement qu’on aimerait vivre des années et des années avec nos personnages préférés. Mais, il faut le reconnaître, les bonnes choses ont toujours une fin. Même si on les adore et qu’on les prend un peu pour des membres de notre famille, vient un moment où il faut leur dire au revoir. 5 signes que votre série préférée doit se terminer.

(Quasi) tous les personnages du début sont partis


Votre série chouchoute tire tellement en longueur que vous pouvez compter les personnages qui ont commencé la série et qui sont toujours là sur les doigts de votre main. Dans notre viseur? Grey’s Anatomy, of course. Regardez une photo de la première saison et celle de la dernière. Résultat? Il reste Meredith, Bailey, Alex et Richard. Et, c’est tout! Exit Izzie, George, Addison, Derek, Cristina, Sloan, Preston et on en passe!

L’intrigue devient complètement dingue

Les fans de Pretty Little Liars et de Gossip Girl connaissent bien la situation.  Les producteurs ont tellement voulu tirer l’intrigue en longueur qu’elle est devenue incompréhensible. On ne compte plus les cadavres découverts dans PLL (qui est certainement la série qui compte le plus de victimes après les séries médicales, les séries policières et Game of Thrones), tout comme on ne compte plus les nombreux personnages secondaires qui se sont ajoutés dans les dernières saisons de GG. Du coup, l’épisode final sonne, pour les deux, complètement faux, tellement l’intrigue a été rallongée pour « créer » du suspens. L’épisode final de PLL est sûrement le programme le plus absurde de l’histoire de la télévision…

Tous les personnages ont eu une histoire ensemble

Blair et Nate, Serena et Dan, Serena et Nate, Blair et Dan, Nate et Jenny,… Les producteurs ont totalement épuisé toutes les histoires amoureuses possible. Votre série est tellement longue, que presque tous les personnages ont eu une histoire d’amour entre eux. Comme si, dans la réalité, vous étiez sortie avec tous vos amis et tous les ex de vos amies. Flippant.

Même le personnage principal est parti

Devinette: les Frères Scott peuvent-ils encore s’appeler les Frères Scott alors que Lucas a pris la porte? La série est définitivement un exemple de programme qui a duré un peu trop longtemps (neuf saisons, quand même). Même si on a adoré regarder les deux frérots se quereller, la série rassemble trois points de notre classement: plein de personnages secondaires un peu inutiles, un personnage principal qui est parti et des triangles (voire des polygones) amoureux. La série a tellement duré, que les producteurs ont dû recentrer la série sur Brooke Davis. La belle est passée de « la pauvre fille qui s’est faite avoir par un triangle amoureux » à la star des dernières saisons; bien joué!

Préquel, séquel et spin-off

Vu que les producteurs ne veulent pas lâcher leur poule aux oeufs d’or, ils en profitent pour créer des préquels, spin-off et des suites pour vous faire mariner plus longtemps. Avec Private Practice, Grey’s Anatomy est une des premières à avoir relancé la mode de spin-off. Si bien qu’aujourd’hui, Game of Thrones envisage de prolonger la série avec non pas 1 mais… 5 spin-off. On n’est pas prêts de ne plus en entendre parler.

Côté séries: