Film d’époque, satire politique et mélo sublime: notre journaliste ciné Juliette Goudot vous livre son top 3 des sorties du mois.

01

Mary Stuart, reine d’Ecosse

La célèbre reine d’Écosse fut l’enjeu d’un triple duel historique opposant Stuart et Tudor, catholiques et protestants, Anglais et Espagnols dans l’Europe déchirée du 16e siècle. Décapitée en 1587, elle renaît sous les traits de la talentueuse Saoirse Ronan (révélée dans Lady Bird l’année dernière), talonnée de près par sa rivale Margot Robie dans le rôle d’Élisabeth Ire. Un mythe historique et féminin réalisé avec classe par Josie Rourke.

  • EN SALLES LE 27/2.
02

Vice

Les Américains ont beau se retirer de Syrie, ils sont aussi très forts pour se regarder en face sur grand écran. La preuve avec cette satire politique de haut vol (ultra-nominée aux Oscars et Golden Globes) réalisée par Adam McCay, avec Christian Bale méconnaissable en Dick Cheney (vice-président à l’époque de la guerre en Irak — d’où l’ironie du titre), Steve Carrell en Donald Rumsfeld et Amy Adams en épouse à brushing. Décapant.

  • EN SALLES LE 27/2.
03

If Beale Street Could Talk

Attention chef-d’œuvre ! Et pour cause : adapté d’un roman de James Baldwin (écrivain porte-voix de l’Amérique noire redécouvert grâce au fabuleux documentaire I’m not Your Negro) par le cinéaste Barry Jenkins (Oscar du meilleur film 2017 avec Moonlight), If Beale Street Could Talk suit le parcours heurté d’un jeune couple afro-américain (les délicats Kiki Layne et Stephen James) dont l’amour fou va être mis à l’épreuve lors d’une erreur judiciaire sur fond de discrimination raciale. Un mélo maniériste et sublime qui revisite avec grâce le Harlem des années 70 et révèle encore une fois le talent immense d’un cinéaste majeur qui fait déjà figure de classique.

  • EN SALLES LE 13/2.

Lisez aussi: