Les Crocs, ces ovnis fashion peuvent vous rapporter gros. Selon le journaliste américain Jack Nicas, acheter des actions chez Crocs est plus rentable qu’investir dans le bitcoin.

Rapport sur investissement

La Crocs, cette drôle de chaussure en plastique et franchement peu esthétique, présente une autre qualité celle d’être ultra confort: son gain sur investissement. C’est que la valeur de l’action chez Crocs aurait doublé en un an, depuis septembre 2017. Si le bitcoin (mais si, vous savez, une monnaie virtuelle) a progressé très rapidement (une hausse de 300% de son prix original en 3 mois), son ascension fulgurante n’a pas duré.

Selon les calculs de Jack Nicas, journaliste au New York Times et spécialiste de la Silicon Valley, le bitcoin n’a connu au final qu’une augmentation de 10% de son prix original fin août 2018, alors que l’action Crocs affiche, elle, une augmentation de 100%. Comme le démontre le graphique qu’a twitté le journaliste américain.

Crocs de luxe

Si les Crocs ne sont pas dans le cœur de toutes les fashionistas, elles se sont déjà vues exploiter par des labels de luxe. Comme le styliste écossais Christophe Krane, qui l’avait mise à l’honneur sur le catwalk lors de la Fashion Week printemps/été 2016.

Ou encore la marque de luxe Balenciaga qui l’a ornée d’une plateforme compensée de 10 cm en février dernier. Disponibles en pré-commande pour 680€ dès le 1er février 2018, les Crocs façon Balenciaga ont connu une rupture de stock en un temps record! On comprend mieux maintenant…

À lire aussi: