Avez-vous déjà entendu parler du mouvement Fifty Shades Of Racism? L’objectif de ce groupe de jeunes militantes est de libérer la parole des victimes de racisme. Selon Gaëlle Van Rosen, influenceuse et initiatrice du moment, il est essentiel à l’approche des élections européennes de conscientiser la population des répercussions que peut avoir la montée de l’extrême droite.

Triste expérience personnelle

Victime d’une agression à caractère raciste physique et verbale dans un bar de la côte, la jeune maman métisse a décidé de lancer le mouvement en réponse au peu d’intérêt qu’on lui a témoigné suite à cette très mauvaise expérience. Elle a partagé son histoire en automne 2018 pour faire entendre son message.

« A ce moment-là, je me suis retrouvée face à un homme qui me criait: Go away to Africa »

Il n’était plus question de garder le silence. La fondatrice a donc décidé de récolter des témoignages de personnes ciblées par des propos racistes.  Vous aurez l’occasion de retrouver des extraits de ces capsules vidéo directement sous vos pieds. En effet, une campagne de « clean tags » a été mise en place: le projet consiste à inscrire dans plus de 30 lieux bruxellois des propos extraits directement des messages haineux destinés aux victimes. « C’est l’occasion d’unir nos voix pour protéger notre belle société » explique Gaëlle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fifty Shades Of Racism (@fifty_shades_of_racism) le

Une exposition urbaine

Mais les défenseurs de cette cause ne se sont pas arrêtés là. Une exposition urbaine aura lieu le 24 mai au Mont des Arts. Elle comportera près de 500 portraits de Bruxellois engagés contre le racisme. Cette initiative a été prise afin de lancer un signal fort. Il en va de notre responsabilité par rapport aux générations futures. On ne peut donc que vous conseiller d’amener votre pierre à l’édifice en vous rendant à cet événement.

Rendez-vous sur le compte Instagram de Fifty Shades Of Racism pour mesurer l’importance de garder la lutte contre le racisme au centre de nos priorités.

Infos pratiques:

  • Quand: ce vendredi 24 mai de 16h à 22h
  • Où: au Mont des Arts à Bruxelles
  • Au programme: vernissage, apéro et musique

Lisez aussi: