Si vous êtes la petite dernière d’une famille nombreuse, ce qui suit devrait vous parler! Vous avez toujours envié le fait que vos frères et sœurs puissent regarder Titanic sans vous? Vous étiez toujours la dernière à pouvoir lancer le dé au Monopoly? La balance de la famille, celle qui dénonçait toutes les gaffes des vos frères et soeurs, c’était vous? Vous être forcément la fille cadette!

01

Vos parents oublient toujours votre prénom

Depuis que vous êtes toute petite, il est rare que vos parents vous appellent par votre prénom. C’est souvent après avoir essayé tous les prénoms de votre fratrie (voire de votre famille) que votre papa se rappelle que oui, vous vous appelez Juliette, 1ère du nom.

02

Vous restez le bébé de la famille

Même à 25 ans, vos grandes sœurs, vos parents et vos grands-parents parlent de vous comme du « bébé de la famille« . Et il est parfois difficile de quitter le cocon quand il vous considèrent toujours comme une petite fille…

03

L’excuse « parce que tu es la plus petite » vous rendait dingue

Remise en situation: tout le monde regarde la télé en famille, mais les plaids sont restés au 3ème étage. Qui devait se coltiner les escaliers pour aller les chercher? Dans le mille, c’était vous. Pourquoi? « Parce que vous étiez la plus petite »! Sous prétexte que vos frères et sœurs étaient nés avant vous, ils avaient toujours le dernier mot.

04

Il y a peu (voire pas) de photos de vous dans la maison

Votre grande sœur a un livre naissance qui lui est entièrement consacré, votre frère possède une photo de lui à chaque rentrée scolaire et à chaque anniversaire. Tous ces clichés sont fièrement encadrés ou classés dans un album photo par date. Vous par contre, les rares photos de la maternité et de votre premier spectacle d’école sont entassées dans une caisse au grenier car vos parents avaient déjà « assez d’albums ».

05

Vous avez cru toute votre enfance être adoptée

Dur dur quand vous avez 5 ans et que vos grandes soeurs vous racontent que vous avez été adoptée. « Mais enfin Sophie, évidemment que tu as été adoptée! Comment les voisins d’à côté auraient pu t’élever à leur âge? Papa et maman ont juste eu pitié« . La même rengaine pendant toute votre enfance et beaucoup de pleurs (parce que oui, la petite est la pro pour pleurnicher!). Le pire c’est quand vous vous rendez compte que toute la famille a les yeux bleus, sauf vous.

06

Vos frères et soeurs se faisaient une « joie » de vous garder

Enfant, vous avez été témoin des disputes entre vos grands frères et soeurs pour savoir qui allait devoir sacrifier sa soirée pour vous garder. Celui ou celle qui restait vous le faisait payer à coup d’ordres et de services. Bon allez on exagère, parfois c’était génial les soirées raviolis/pizzas devant la télé sans les parents.

Histoire de famille: