Des douleurs, de l’incompréhension et des rapports sexuels compliqués: le quotidien des femmes souffrant de vaginisme est loin d’être un pur plaisir.

01

C’est quoi?

Bien plus répandu qu’on ne le pense, le vaginisme est un trouble psychique du comportement sexuel qui se caractérise par des contractions involontaires des muscles du vagin, rendant la pénétration impossible et entraînant de terribles douleurs. Ce trouble n’influence pas seulement la vie sexuelle de celle qui en souffre mais aussi son quotidien (en effet, la maladie rend tout examen gynécologique extrêmement douloureux). Il existe deux types de vaginisme. Il peut être primaire (s’il est présent dès les premiers rapports) ou secondaire (il apparaît après une période de vie sexuelle normale).

02

Quelles en sont les causes?

Si il existe quelques rares cas médicaux, le vaginisme est plutôt lié à un trouble psychologique. Il peut s’agir d’une peur ou d’une méconnaissance de son appareil reproducteur (créant ainsi des crises de panique lors d’un rapport), d’un événement traumatisant (des rapports douloureux) ou encore d’un blocage psychologique (peur inconsciente d’avoir un enfant).

03

Est-ce que cela signifie que je ne suis pas amoureuse?

Bien entendu, le vaginisme complique les rapports sexuels, ce qui peut avoir des répercussions négatives sur le couple. Cela ne signifie pas forcément que vous n’appréciez pas votre conjoint. Cela signifie simplement qu’un événement vous a traumatisée et que vous avez besoin d’être plus détendue et confiante lors de vos rapports.

04

Une personne souffrant de vaginisme est-elle asexuelle?

Il faut bien distinguer les personnes asexuelles de celle souffrant de vaginisme. Le terme asexuel désigne une personne qui ne ressent pas de désir sexuel et qui éprouve un total désintérêt pour le sexe. L’individu n’éprouve pas d’attirance sexuelle, que ce soit envers des hommes ou des femmes. Ce n’est pas un trouble sexuel comme le vaginisme. Une femme souffrant de vaginisme désire son partenaire et ce blocage vis à vis du sexe est inconscient. Il résulte d’un traumatisme.

05

Est-ce que cela se soigne?

Bien sur, mais la tâche sera complexe. Tout d’abord, vous devez découvrir l’origine du problème. Est-ce lié à votre partenaire? Vous sentez-vous en confiance dans votre couple? Ensuite, familiarisez-vous avec votre vagin et ses alentours. À l’aide d’un miroir, d’un doigt, découvrez votre appareil reproducteur à votre rythme. Il est impératif d’éviter les  rapports sexuels durant cette période. Quand vous vous sentez prête, prévenez votre partenaire et reprenez votre vie sexuelle en douceur! Communiquez avec lui et n’hésitez pas à consulter un sexologue.

POURSUIVEZ VOTRE LECTURE: