Que ce soit au boulot ou en amour, le syndrome de l’imposteur a des répercussions négatives sur tous les pans de notre vie. Comment nous en défaire?

Ne jamais se sentir à la place et avoir l’impression qu’une personne qui vous dépasse dans tous les domaines va vous chiper votre place. Si cela vous parle, vous souffrez sûrement du syndrome de l’imposteur. On vous explique l’origine de ce sentiment et comment faire pour vous en débarrasser.

C’est quoi?

Concrètement, le syndrome de l’imposteur consiste à penser que nous ne méritons la place que nous avons. Ces personnes attribuent leurs réussites à leurs contacts ou à la chance et ont du mal à accepter les compliments. Très perfectionnistes, elles se mettent énormément de pression sur les épaules et sont ultra exigeants avec elles-même. Elles craignent d’être démasquées par leur entourage ou qu’une personne qui leur est « supérieure » dans leur domaine viennent les remplacer. Les personnes atteintes de ce syndrome vivent donc constamment dans l’angoisse malgré leurs réussites. Du coup, elles ont tendance à rester dans leur zone de confort et ne pas tenter de nouvelles choses (nouvelles tâches, nouveau poste…). Un mécanisme de défense qui nourrit ce manque de confiance et renforce cette impression de ne pas mériter sa place. Ce syndrome d’insatisfaction chronique a malheureusement des répercussions sur la vie professionnelle et amoureuse de la personne.

Pourquoi moi?

Le syndrome de l’imposteur est clairement lié à un manque de confiance. Certes, douter de soi de temps à autre n’a rien de négatif, mais si ce doute vous pourrit la vie et vous empêche d’atteindre vos objectifs il s’agit peut-être d’un syndrome de l’imposteur. Celui-ci touche, d’après les études, autant les hommes que les femmes et s’accompagne souvent d’un sens du perfectionnisme aigu voire d’auto-sabotage. Ce syndrome manifeste un manque de confiance qui a pu être renforcé par des parents très exigeants. 

Dites au revoir au syndrome de l’imposteur!

La bonne nouvelle, c’est que ce syndrome n’est pas inné et vous pouvez vous en débarrasser. Tout d’abord il va falloir adopter une attitude plus positive. Arrêtez de contredire quelqu’un quand il vous fait un compliment. Acceptez-le sans vous sentir obligée de le complimenter en retour ou d’attribuer le mérite à d’autres. Apprenez également à lister vos succès, dans un carnet notez toutes vos victoires, même les plus petites! Apprenez aussi à relativiser et calmer vos exigences. Regardez vos collègues: leur en demandez-vous autant qu’à vous? Ont-ils toutes les compétences que vous exigez pour vous même? Posez-vous les bonnes questions et, en cas de doute, regardez en arrière et remémorez vous vos dernier succès!

Ayez enfin confiance en vous: