“Je suis désolée”, “je m’excuse”, “sorry!”: si vous ne comptez pas le nombre de fois où vous avez prononcé ces mots aujourd’hui, cet article est fait pour vous!

Vous ne souvenez pas avoir passé une journée sans avoir prononcé les mots “je suis désolée”? 50% de vos mails contiennent des excuses, voilées ou non? Vous vous excusez sans cesse, même lorsque vous n’avez rien à vous reprocher? Mais pourquoi certaines personnes passent-elles leur vie à s’excuser?

Vous n’arrivez pas à dire “Non”? Nos astuces pour enfin y parvenir.

Pourquoi est-ce que je m’excuse en permanence?

S’excuser à tout bout de champ est souvent le signe d’un manque d’assurance. Manquant cruellement de confiance en vous, vous avez peur du regard des autres et de sortir de votre zone de confort. C’est également le signe d’un grand besoin d’être aimé. Vous avez besoin que les autres vous apprécient et vous n’hésitez pas à vous excuser et à endosser leurs erreurs, quitte à y perdre votre confiance en vous. Dans certains cas, c’est une conséquence du “syndrome de l’imposteur”. Parce que vous ne vous sentez pas à votre place ou parce que vous estimez que nous ne méritez pas ce qu’il vous arrive, vous vous excusez pour tout et rien, espérant que les autres ne voient pas vos faiblesses et vous apprécient malgré tout.

Pourquoi faut-il arrêter de (trop) s’excuser?

Plus vous vous excusez à tort et à travers, moins vous aurez confiance en vous. En abusant des excuses, vous vous sentirez inférieure aux autres et vous nourrirez toujours plus ce complexe. En abusant des excuses, vous nuisez également à votre entourage. Côté privé, votre famille en a certainement marre que tous vos échanges débutent par des excuses. Côté professionnel, les conséquences sont plus dévastatrices. Les autres ne vous respecteront pas, voire abuseront de vous. De plus, cela réduit la force de vos futures excuses. À force de dire tout le temps que vous êtes désolée, vous perdez en sincérité. Vous répétez ces mots dénués de sens, ce qui peut vous porter préjudice le jour où vous aurez besoin de vous excuser de manière sincère.

Comment y mettre un terme?

Tout d’abord, analysez la situation. Combien de fois dites-vous que vous êtes désolée? Est-ce que ces excuses étaient méritées? Partez du principe que vous ne devez pas vous excuser si la situation n’est pas de votre ressort. Vous n’avez pas reçu les documents à temps? Vous êtes en retard à cause d’une grève de train? Ne vous excusez pas à moins que vous soyez réellement en tort. Mesurez également vos excuses: votre erreur exige-t-elle vraiment une tartine d’excuses? Adaptez vos excuses en fonction du préjudice,  au risque de mettre votre interlocuteur dans une situation très inconfortable. Essayez également de vous fixer des challenges en imposant 24 voire 48 heures sans vous excuser. Des excuses vous brûlent les lèvres? Transformez-les en phrases positives!

  • Désolée pour mon retard => merci de m’avoir attendue
  • Je m’excuse de vous avoir dérangé(e) => merci d’avoir pris le temps de m’aider
  • Je suis désolée pour ce malentendu => merci pour votre compréhension

Bien dans ses baskets: