L’amour n’a pas d’âge. Mais il se transforme au fil des années. Lara et Nils reviennent sur leur nouvelle vie de couple depuis l’arrivée de bébé. Par Johanna Laurent. Photo: Duncan de Fey.

Lara & Nils: la vie de jeune parents

Lara : « Isa est arrivée cet été. Ça a complètement chamboulé notre vie, on flotte sur un petit nuage. Ma grossesse s’est super bien passée. Notre couple était extra avant et
il l’est tout autant depuis. Quelle chance ! »

Nils : « Je viens d’une grande famille, où il y avait toujours beaucoup de monde. En tant qu’ado, je travaillais comme animateur dans un camping à la côte, j’animais des camps de sport et des plaines de jeux. J’ai toujours su que je voulais des enfants. Après quatre ans ensemble, on a senti que le projet pouvait doucement se lancer. »

Lara : « Je savais qu’un jour, je souhaiterais des enfants, mais je n’en étais pas au stade d’en faire un projet. Et comme c’est à moi de porter le bébé… En plus, je suis enfant unique et la famille nombreuse de Nils a été un véritable choc pour moi au départ (rire). Finalement, c’est l’envie de m’y mettre avant l’âge de 30 ans qui m’a motivée. »

Nils : « Cette grossesse, ça a été une aventure qu’on a vraiment vécue en tant que couple. Une aventure qui se vit, se crée au jour le jour. Cette forme de tension contribuait à nous rendre encore plus amoureux. »

On a aussi décidé qu’on ne s’appellerait jamais “maman” et “papa”. L’arrivée d’Isa est un incroyable cadeau, mais on a bien conscience qu’un bébé représente aussi un risque pour le couple.

Lara : « Ça a été une période fabuleuse. On attendait Isa avec tellement d’impatience tous les deux. Nils s’approchait de mon ventre et lui parlait, il m’accompagnait aux cours de yoga de grossesse et aux préparations à l’accouchement… »

Nils : « Maintenant qu’Isa est là, on vit à son rythme, plus au nôtre. On a moins de temps l’un pour l’autre, mais on essaie quand même de se programmer des petits moments pour encore sortir à deux. »

Lara : « On a aussi décidé qu’on ne s’appellerait jamais “maman” et “papa”. On trouve ça très important. L’arrivée d’Isa est un incroyable cadeau, mais on a bien conscience qu’un bébé représente aussi un risque pour le couple. Ce n’est pas toujours facile à gérer, quand les nuits sont un peu dures, par exemple. On a la chance d’être tombés sur un enfant paisible. Avec un bébé difficile, je comprends que certains couples en arrivent à se perdre à certains moments. Qui sait, ça nous arrivera peut-être quand Isa sera ado ? L’avenir nous le dira. Aujourd’hui, on est heureux. On rêve même déjà d’un deuxième. »

Nils : « Avant la naissance d’Isa, on a fait un grand voyage en Amérique du Sud. On a toujours dit qu’on continuerait à faire de tels voyages lorsqu’on aurait des enfants. » Lara : « Je nous imagine déjà : avec un petit deuxième, un voyage en famille, à nous quatre. Le tableau sera complet. »

DÉCOUVREZ NOTRE DOSSIER SPÉCIAL AMOUREUX EN INTÉGRALITÉ DANS LE GAEL DE FÉVRIER, DISPONIBLE EN LIBRAIRIE!

Ce que vous réserve le GAEL de février

LISEZ AUSSI: