Votre couple traverse une mauvaise passe et vous envisagez une thérapie? On vous dit tout ce que vous devez savoir sur le sujet!

Entre le stress du boulot, les disputes familiales et nos frustrations quotidiennes, notre couple subit pas mal de pression. Ajoutez à ça une pandémie et une de l’énergie qui fait grimper les factures en flèche: pas étonnant que certains couples sont fragilisés. Vous avez l’impression de frôler la rupture? Et si la solution était de se lancer dans une thérapie de couple? 

Quels sont les plus grands sujets de discorde dans un couple? Un avocat nous a révélé les trois plus grandes causes de divorce!

Quand et pourquoi faire une thérapie de couple?

On voit souvent la thérapie comme l’ultime étape avant la séparation, mais pourquoi attendre lorsque votre couple bat de l’aile? C’est un moyen de se reconnecter à l’autre, de retrouver la voie de son coeur dans une communication brouillée par le stress du quotidien. Les experts conseillent donc d’entamer une thérapie dès vous ressentez une souffrance qui n’est plus apaisée par vos discussions. Vous avez chacun commis des erreurs et vous avez peur que le thérapeute prenne parti? Pas de panique, un thérapeute conjugal n’est pas un arbitre, son but est d’exposer les problèmes et de rétablir la communication.

Comment ça marche?

Bien sur, chaque thérapeute a sa façon de travailler, mais la grande majorité d’entre eux insistera pour que les deux partenaires soient présents à chaque séance. Après une brève exposition du problème, il posera des questions afin de mieux comprendre le fonctionnement de votre couple et essayera de mettre en avant des éléments qui vous échappaient peut-être… Il peut vous poser directement des questions ou lancer une discussion entre vous afin d’observer votre manière de réagir. En fonction de ce qu’il découvre, il peut vous conseiller de poursuivre votre thérapie de couple mais aussi de faire des séances en solo: en effet, les disputes de couple partent souvent d’un problème personnel (manque de confiance en soi, peut de l’abandon…). Ne cachez rien à votre psy, si vous ne jouez pas franc jeu cela ne sert pas à grand chose…

Comment convaincre son partenaire?

Si votre partenaire est réticent(e) à l’idée de se rendre en thérapie, c’est parce que certaines personnes l’assimilent à un échec, celui de ne pas avoir réussi à régler un (voire plusieurs) problème par soi-même. Pour ces personnalités, demander de l’aide à quelqu’un pour sauver son couple peut sembler un désaveux, celui de reconnaître sa “défaite”. Essayez de lui faire voir la thérapie comme un aspect positif: ce n’est pas la preuve de votre échec, mais la preuve que vous vous aimez encore assez pour vous battre. Essayez de comprendre son ressenti négatif vis-à-vis de la thérapie de couple: est-ce par ego, par peur d’entendre la vérité ou de partager les responsabilités? Essayez également de dédramatiser la situation: que risquez-vous? Au pire, si cela se passe mal, vous ne retenterez plus l’expérience et vous passerez à une autre solution.

POUR UN COUPLE QUI DURE: