Et si certains comportements pouvaient prédire un divorce? C’est la question que s’est posée une équipe de scientifiques. Et ils ont trouvé une réponse!

Vos amis formaient le couple parfait et se sont séparés sans prévenir? Et si les couples qui semblaient les plus heureux avaient, en réalité, le plus de risques de se séparer? C’est l’étrange conclusion d’une étude américaine! D’après eux, un comportement bien précis pourrait prédire un divorce potentiel

Trop “happy together”?

Des scientifiques américains ont cherché quels comportements pouvaient prédire un divorce. Verdict? Il s’agirait d’un trop-plein d’attention en début de relation. Les couples qui ont tendance à se montrer trop attentionnés et affectueux en début de relation ont plus de risques de divorcer. Aveuglés par l’overdose de sur-affection, ces couples ne percevraient pas leur manque de passion et leurs grandes différences. Une vie sur un petit nuage qui rendrait le retour à la réalité beaucoup trop déprimant, provoquant ainsi des disputes et, quelques années plus tard, potentiellement un divorce.

Cette théorie, c’est la conclusion d’une étude de longue haleine – pendant plus de 13 ans (!) – menée auprès de 168 couples et publiée dans le très sérieux Journal of Personality and Social Psychology. “En tant que jeunes mariés, les couples qui ont divorcé après sept ans ou plus étaient presque vertigineusement affectueux, manifestant environ un tiers d’affection de plus que les conjoints qui ont ensuite été plus heureux en ménage”, expliquent les auteurs.

Lisez aussi: