Est-ce qu’il regarde les autres femmes? Pourquoi ne me dit-il jamais quand il est triste? Il n’a vraiment pas remarqué que j’avais grossi…? GAEL a gravi le mont Everest que sont les pensées intimes des hommes et délié les langues de notre panel de mâles tests.

Retrouvez la première partie de nos témoignages ici et ici!

01

LICENCIÉ

«Je n’ai annoncé à ma femme que j’avais été viré que quand j’ai décroché un nouveau job. Pendant quelques mois, je partais tous les matins en costume- cravate, avec ma mallette et ma boîte à lunch, puis j’allais traîner au parc et à la bibliothèque. Ma femme aurait stressé si elle l’avait su, elle m’aurait tout le temps demandé: “As-tu envoyé des candidatures?”; “As-tu vu cette annonce?”; “As-tu déjà été voir untel?”… J’étais confiant dans le fait que j’allais retrouver du boulot durant mon préavis, donc je lui ai épargné ce stress, c’était plus paisible pour tout le monde. Et vous savez quoi? Je n’étais pas le seul à passer mon temps comme ça à la bibliothèque.»

  • BERNARD (56 ANS), EMPLOYÉ.
02

SUPERHÉROS

«Une araignée dans la salle de bain, une souris dans la cave… Je suis l’homme de la situation. Comme si je n’avais jamais peur de rien ou n’étais jamais dégoûté. Alors je tue l’araignée, j’enlève la souris morte du piège, je joue au héros et savoure le compliment

  • COLIN (37 ANS), ARCHITECTE.
03

(DÉS)INTÉRÊT

«Pendant qu’elle me parlait du nouveau canapé de sa mère ou un truc du genre, moi, je plongeais, par-dessus son épaule, dans le décolleté de la serveuse. Je n’ai rien capté de ce qu’elle disait. Mais j’ai fait semblant de trouver ça intéressant.»

  • PIERRE (48 ANS), AGENT DE MAINTENANCE.
04

MON EX

«Ma femme déteste mon ex. Je ne la vois plus, je pense rarement à elle et je ne la valorise certainement pas plus que ma femme, mais j’ai un jour dû dire que je trouvais chouette de faire du jogging avec elle, ce que ma femme ne fait pas. Depuis, c’est un sujet sensible. Comme on fréquente encore un peu les mêmes gens, je la croise parfois à des fêtes, mais je ne risque rien de plus qu’un signe de la main, de loin. Le week-end passé, je suis sorti seul et on a un peu discuté, mais pas question de le dire à ma femme. Ça me vaudrait une semaine sans l’image ni le son. Rien que d’imaginer que quelqu’un puisse lui parler de cette rencontre inopinée, j’en ai des insomnies. Quelle est sa phrase, encore? “Quoi que tu fasses, tu es perdant.”»

  • MARC (46 ANS), EMPLOYÉ À LA POSTE.
05

SA SŒUR

«C’est sans doute normal que je trouve sa sœur attirante: c’est ma femme en plus jeune et plus coquette. Mais jamais je ne le dirai.»

  • THOMAS (44 ANS), RESPONSABLE RP.
06

SES PARENTS

«On a programmé un city-trip avec ses parents, ce qui ne me plaît pas du tout. Ils sont bien sympas, mais un long week-end avec eux et je les étrangle! Heureusement, je peux toujours utiliser mon métier comme alibi. “Je ne pourrai pas partir en week-end, ma chérie, mais vas-y, toi, et profites-en bien.” Lui avouer la vraie raison? Jamais!»

  • MAXIME (37 ANS), INFIRMIER.
07

SA MÈRE

«Sa mère ne sait pas cuisiner. Mais alors là, pas du tout. Le repas dominical mensuel est un calvaire. Pourtant, j’avale tout. Impossible de parler la bouche pleine, Dieu merci.»

  • BRUNO (39 ANS), TRAITEUR.
08

SON COLLÈGUE

«Quand je vais la chercher au boulot, elle n’arrête pas de parler de Seb, tellement sympa, et créatif, et drôle, etc., etc. C’est le copywriter du bureau où ma femme travaille et, quand elle se met à parler de lui, je la jetterais bien hors de la voiture. Pour ensuite foncer sur lui.»

  • COLIN (37 ANS), ARCHITECTE.

GAEL février

Envie d’en savoir plus? Découvrez ce dossier en intégralité dans le GAEL de février, disponible en librairie!

À LIRE AUSSI: