Des rougeurs apparaissent régulièrement sur vos pommettes? Selon les estimations, environ 5% de la population serait atteinte de couperose.

Connaissez-vous la couperose, connue également sous le nom de rosacée? Souvent confondue avec de l’acné, la maladie chronique se présente sous la forme de plaques rouges ou de petits boutons et évolue en fonction de votre environnement et des années…

Vous avez également des boutons? Ces produits font des miracles et zapperont vos imperfections en un claquement de doigt.

Rosacée, couperose: c’est quoi?

La rosacée, aka couperose, est une affection chronique de la peau qui se manifeste par des rougeurs et des petits boutons grumeleux. Ces rougeurs et autres imperfections se manifestent généralement sur les joues, le nez ou le front mais peut atteindre d’autres parties du visage ou du corps (cou, poitrine, oreilles, menton) en fonction de son évolution. Il existe 4 types de couperose, même si les experts constatent qu’elle apparait sous forme cyclique chez certains patients. Ainsi, la maladie connaît des pics et des phases de rémission.

  • Rosacée vasculaire (ou érythématotélangiectasique): la peau rougit facilement et les vaisseaux sanguins apparaissent au niveau du visage.
  • Rosacée papulopustuleuse qui se caractérise par des rougeurs persistantes au niveau du nez, du front, des joues et du menton. Des boutons apparaissent et la peau présente une texture grumeleuse.
  • Rosacée phymateuse qui se caractérise par des plaques grumeleuses principalement sur le nez. La peau s’épaissit, rougit en permanence et picote.
  • Rosacée des yeux qui touche, comme son nom l’indique, les yeux.

Quels sont les facteurs aggravants?

Bien entendu, plusieurs facteurs peuvent influencer la taille et l’intensité des rougeurs comme le froid, certains médicaments ou encore des routines beauté inadaptées et trop agressives. Autre facteur aggravant, l’alcool. Si les boissons alcoolisées ne sont finalement pas à l’origine de la maladie (une rumeur persistante disait que l’alcool était une des causes de la rosacée), elles aggravent les symptômes. Même chose pour la nourriture épicée ou les plats trop chauds qui dilatent les vaisseaux et les rendent encore plus apparents. Evitez d’exposer votre peau trop longtemps au soleil et protégez-vous la lorsque la météo atteint des pics de froid/chaleur (crème hydratante, crème solaire).

La couperose est-elle héréditaire?

Malheureusement, les causes de la couperose sont encore inconnues, même si les scientifiques ont quelques pistes. Selon eux, la maladie (qui toucherait entre 3 et 10% de la population) serait liée à un dérèglement du système immunitaire au niveau de la peau, des bactéries ou encore la présence d’autres maladies qui fragiliseraient la peau. Certains scientifiques estiment aussi que la maladie pourrait être héréditaire.

Est-ce que ça peut toucher tout le monde?

Oui, même si la maladie touche plus particulièrement les femmes âgées d’une trentaine d’années. La couperose concerne généralement les femmes à la peau et aux yeux clairs qui ont tendance à rougir facilement.

Comment soigner la couperose?

Tout d’abord, vous pouvez apaiser les symptômes en adoptant une routine adaptée à votre peau. Plusieurs marques proposent des gammes spécialement adaptées pour les peaux sensibles qui ont tendance à rougir. Liérac propose également un double sérum anti-rougeur à appliquer le matin et le soir (vendu aux alentours de 35 euros en pharmacie).

Lorsque la couperose est déjà bien installée, il existe des médicaments à prendre par voie orale pour réduire les symptômes physiques. Enfin, dernière option: le traitement au laser, qui utilise des lumière fortes afin d’éliminer les vaisseaux sanguins visibles.

Allo dermato bobo: