Nombreux sont les moments dans une journée où vous ne pouvez vous empêcher de consulter votre smartphone? Une « Digital détox » est de mise!

Alerte nomophobie!

Vous ne savez vous empêcher de regarder votre téléphone à chaque notification reçue? Vous ne pouvez pas vous en passer plus de quelques minutes? Vous souhaitez passer moins de temps sur les réseaux sociaux mais ne savez pas comment faire? La coach de désintoxication numérique Florence Pérès explique dans son livre Digital Detox pourquoi la dépendance numérique ralenti la performance et rend trop agité, angoissé et stressé. L’experte a mis au point la méthode Touchpoints, qui vous apprend comment traiter les outils numériques avec modération.

Voici quelques bons conseils tirés de cette méthode:

1. Jamais au repos

L’hyper-connexion conduit à un flux constant de stimuli et d’informations préjudiciables pour le cerveau. En effet, il a besoin de temps pour récupérer et retrouver son processus normal entre les différents stimuli qu’on lui envoie. Le manque de repos engendre des problèmes importants sur la capacité à créer, à être concentré et cela crée même parfois des soucis de mémorisation! De plus, l’adrénaline et l’excitation sont des effets courants de la connexion excessive aux appareils numériques, et il n’est pas rare que la tension artérielle soit également modifiée. Pour pouvoir se déconnecter, le cerveau a besoin de sommeil. Mais, si vous êtes du genre à rester connecté du matin au soir, les problèmes de sommeil doivent aussi vous être familiers.

2. Des pauses, des pauses, par pitié!

Le cerveau a besoin d’être en veille la moitié du temps. Sans cela, la fatigue précoce fait vite son apparition dans une journée et ne vous étonnez pas si vous ne retenez pas les choses que vous jugez moins importantes. C’est en effet le système de mémorisation qui bat de l’aile à cause de ce manque de repos. La pause « Monkey Mind » est la réponse la plus adaptée à ce besoin: pendant une journée, déconnectez-vous totalement. Zéro sms, zéro wifi, zéro TOUT. Laissez-vous souffler.

3. Privilégiez le réel…

Vous travaillez derrière un ordinateur toute la journée? Difficile de se déconnecter totalement… Mais tout n’est pas perdu: il y a des petites astuces à mettre en place pour rester connecté le moins possible à vos écrans. En voici déjà quelques unes: au lieu de passer par votre messagerie e-mail, allez directement vers vos collègues et communiquez oralement. Deuxième conseil: allez chercher de l’eau à la cuisine plusieurs fois par jour et ne prenez plus votre bouteille de deux litres sur votre bureau. Il ne pleut pas dehors? Allez prendre l’air 15 minutes toutes les deux heures, votre cerveau a besoin d’oxygène!

4. Revoyez vos moments d’ennui

Pensez à tous les petits moments du quotidien où vous êtes sur votre smartphone… Les transports en commun? Les pauses déj’?… Des moments où vous êtes seule, quoi. Où vous passez le temps sur votre téléphone pour paraître moins disponible. Vous êtes seule pendant un instant, mais réapprenez à être seule en société. Ne vous enfermez pas dans le monde virtuel, où vous vous sentirez encore plus en retrait. Levez la tête de votre téléphone et observez ce qui vous entoure, prenez un café et offrez une pause à votre cerveau. Soyez juste présente.

Besoin de plus d’arguments?

PARTAGER