Home Bien-être 3 clés pour mieux collaborer

3 clés pour mieux collaborer

3 clés pour mieux collaborer

La collaboration, c’est la clé de voûte d’un projet réussi. Mais travailler efficacement en équipe n’est pas toujours évident. David Mellett, coach et expert en collaboration, nous donne 3 conseils pour mieux travailler avec nos collègues.

David Mellett accompagne des entreprises, start-up et personnes dans leur développement professionnel. Il est expert en co-financement et business models collaboratifs. Son cheval de bataille: sensibiliser aux opportunités liées aux nouvelles formes de collaboration (voir à ce sujet l’article «Lâcher le bébé» du GAEL d’octobre, et le témoignage de Sandrine Corbiau ici).

Travailler plus efficacement avec ses collègues n’implique pas toujours de gros changements organisationnels. La preuve avec ces 3 conseils à mettre en pratique tout de suite.

1. Décloisonner vie privée/vie professionnelle

Le premier conseil de notre expert en collaboration: «voir les personnes en tant que personnes et non en tant que ressources. Il ne faut pas oublier que derrière tout collègue et sa fonction x ou y, il y a un être humain, avec des craintes, des passions et des envies dont on ignore peut-être tout. Pour moi, la première chose à faire, c’est de démonter un peu ce mur qui existe entre vie privée et vie professionnelle. Si on veut bien collaborer, il faut ressentir la personne qui est en face de nous».

2. Sortir de sa zone de confort (et de son département)

«Généralement, on a tendance à se référer aux collègues « de proximité », sans jamais aller solliciter l’avis d’autres collègues qui ne sont « pas supposés apporter de valeur » dans ce que l’on fait», explique David Mellett. «Il est pourtant intéressant de sortir de notre zone de confort et donner l’opportunité à d’autres personnes d’enrichir les avis que nous avons. Il est enrichissant de se frotter à d’autres points de vue, manières de pensée que ceux dont nous avons l’habitude. Sans oublier que chaque personne est riche de son expérience personnelle.»

3. Arrêter de vouloir avoir raison

«Pour bien collaborer, il est impératif d’arrêter de vouloir convaincre et d’être dans une position de défense ou de peur. C’est un conseil facile à donner, mais plus compliqué à mettre en œuvre, car c’est généralement bien ancré chez chacun. Pourtant, on peut atteindre un résultat tout aussi bon, voire meilleure, en s’ouvrant à des idées ou méthodes auxquelles on avait pas forcément pensé soi-même. L’ouverture est une nécessité pour bien collaborer avec d’autres personnes

Pour en apprendre davantage sur la co-création et les nouveaux modèles collaboratifs ou vous faire accompagner: http://deepco.be et www.economy2dot0.com

S’épanouir au travail