Pas toujours simple de déchiffrer les étiquettes interminables de cosmétiques et savoir ce qui se cache derrière les noms de composants à rallonge. Silicones, parabènes, aluminium: ces ingrédients souvent décriés sont-ils réellement nocifs pour notre santé? On fait le point avec un expert.

DANGEREUX OU PAS ?

« La controverse est le fondement de la science, dit Frédérick Warzee, scientifique et spécialiste en cosmétologie chez Detic. Chaque ingrédient autorisé a fait l’objet de plusieurs études. Une étude négative ne signifie pas que l’ingrédient est dangereux. Les concentrations autorisées par le Scientific Committee on Consumer Safety sont garanties sans danger. À vous de vous positionner après avoir passé en revue toutes les données disponibles. »

ALUMINIUM

Il peut bloquer les glandes sudoripares et est utilisé comme antitranspirant. S’il est présent dans le sang à des doses très élevées, il peut provoquer des troubles neurologiques, mais il ne pénètre pas dans la peau. On a souvent associé l’aluminium à l’apparition de cancers, mais de nombreuses études scientifiques ont infirmé cette théorie.

HYDROQUINONE

L’un des ingrédients les plus efficaces pour empêcher l’apparition de taches de pigmentation. Très irritant, il est interdit en cosmétique. Il est possible de l’obtenir sur ordonnance, mais uniquement sous le contrôle d’un médecin.

PARABÈNES

Ce sont des conservateurs efficaces et peu allergisants, mais ils font toutefois partie de la liste des perturbateurs endocriniens les plus souvent décriés. En cosmétique, quatre sont utilisés : le méthylparabène, l’éthylparabène, le propylparabène et le butylparabène.

SILICONES

Elles sont utilisées pour rendre un produit plus doux au toucher. La diméthicone et la cyclométhicone ne présentent aucun danger pour la santé ou l’environnement. Le cyclopentasiloxane est suspecté de flotter dans la mer, il est donc interdit dans tous les produits nettoyants depuis cette année. Les silicones nocives telles que le cyclotétrasiloxane sont interdites en cosmétique.

SLS (LAURYLSULFATE DE SODIUM)

Nettoyant très efficace, il ne présente généralement pas de problème s’il ne reste pas en contact avec la peau. Il est néanmoins préférable d’éviter les produits pour peaux sensibles qui en contiennent.

Découvrez notre dossier beauté « GAEL Translate » en intégralité dans le GAEL de juin, disponible en librairie.

Lisez aussi: