Rencontre avec Rachel Weisz, la superbe

Fiancée à Jason Bourne au cinéma et mariée dans la vie à Daniel CraigRachel, la Londonienne adoptée par New York, a reçu Joëlle Lehrer au Mandarin Oriental, un célèbre palace new-yorkais. Extrait de l’interview.

Dans "Bourne Legacy", on vous voit pleurer, avoir peur, vous inquiéter et pas une seule fois sourire…

Non, c'est sûr qu'il n'y a pas de place pour le rire et le sourire dans "Bourne Legacy". Mon personnage a, dans sa maison, trois espions de la C.I.A. qui veulent le tuer! Il faut juste aller au bout de la scène. Et ne pas penser plus loin.

On raconte que petite, vous rêviez de devenir espionne ou détective. Vrai?

Oui, j'adorais un livre qui détaillait comment devenir détective. Grâce à du jus de citron et une lampe de poche, on parvient à découvrir des codes secrets! (Rires).

Vous êtes éclectique. On vous verra également dans le projet de Terence Malick et le prequel du "Magicien d'Oz". Comment s'opèrent vos choix?

Soit vous êtes choisi, soit vous choisissez. Cela dépend des circonstances. Je me base autant sur l'intérêt du personnage qu'on me propose que sur la manière de travailler du réalisateur. Dans le nouveau Terence Malick, j'ai un petit rôle. Et je l'ai accepté sans avoir vu le scénario. Juste parce que c'est Terence Malick. C'est une expérience unique dans une vie que de pouvoir travailler avec un tel maître. Pour 'Oz', c'est moi qui suis allée vers la production. J'y joue la sorcière très méchante. Je n'avais jamais eu l'occasion d'explorer la noirceur. C'est amusant.

Pour faire plus ample connaissance avec la belle Rachel Weisz, plongez-vous dans votre magazine Gael de septembre. Et pour l’admirer en grand format, filez au cinéma. "Bourne Legacy", de Tony Gilroy, est actuellement dans les salles.

S.Z. d'après J.L.