Home People Tu m’as donné des ailes: les confidences de Loïc Nottet sur BJ...

Tu m’as donné des ailes: les confidences de Loïc Nottet sur BJ Scott

Tu m’as donné des ailes: les confidences de Loïc Nottet sur BJ Scott
Dans notre numéro spécial BJ Scott – la GAEL guest d’avril – Loïc Nottet nous a livré ses confidences sur les prouesses de sa mentor.

À 18 ans, Loïc Nottet a signé un parcours presque sans faute à "The Voice" où il a terminé finaliste en 2014. Pour ce jeune Carolo à la voix d'or, BJ Scott a été un véritable mentor.
 
Et s'il représente la Belgique au concours Eurovision de la chanson cette année, c'est aussi un peu grâce à elle. Le jeune artiste représente la Belgique cette année avec la chanson électro-pop “Rhythm inside” composée par lui, sur des paroles signées … Beverly! Un tandem parfait.
 
Je garde précieusement le numéro de BJ! On prend régulièrement des nouvelles l'un de l'autre, elle suit mon parcours. J'ai pu la rencontrer grâce à "The Voice" et c'est une grande dame. Elle prend soin de chacun avec la même générosité.
 
Lors des répètes et des enregistrements, elle veillait à ce que chaque candidat sorte le meilleur de lui-même, mais aussi qu'il soit à l'aise. Il pouvait arriver que l'un ou l'autre n'ait pas le parfait sens du rythme. Beverley nous a appris à compter la musique pour chanter sur les bons temps. Elle nous a aussi donné des astuces d'artiste pour réchauffer notre voix. 
 
Lors de la préparation de la demi-finale de "The Voice", quelque chose n'allait pas pour moi avec le morceau "Strong" de London Grammar que j'avais choisi. On s'est retrouvés elle et moi au studio à Liège. Elle m'a proposé de travailler avec son partenaire musical, Michel Gudanski, pour débloquer les choses. En fait, ça me gênait de chanter ce morceau seulement en voix de tête comme son interprète, je voulais pouvoir exploser, sortir mes tripes!
 
Avec BJ, on a identifié le moment où c'était possible: j'ai pu m'éclater sur scène, c'était réussi.  
Avec elle, les leçons de vie passent par la musique. Sur le plan technique, elle m'a aidé à avoir de la présence sur scène, à exploiter toutes les possibilités de ma voix, à être juste dans la gestuelle, à mieux gérer mon énergie et à bien placer les moments de douceur.
 
Sur le plan humain, elle m'a appris à écouter, elle m'a inculqué le respect de chaque membre de l'équipe, de l'éclairagiste à la maquilleuse. 
 
Au-delà de son rôle de coach, BJ était comme une maman! Avec son incroyable expérience et ses compétences, elle arrive toujours à identifier ce qui ne va pas, mais surtout elle apporte des solutions. Elle ne ferme jamais la porte, elle est là, prête à soutenir. Elle a un côté très rock and roll: quand quelque chose ne tourne pas rond, elle n'y va pas par quatre chemins, elle dit ce qu'elle pense.
 
Je lui dois mon choix de carrière. BJ et "The Voice" m'ont fait comprendre ce que je voulais faire: continuer dans cette voie, et même oser le challenge de l'Eurovision. BJ m'a mis en confiance avec mon talent, le métier et les médias. Mais elle transmet aussi une formidable leçon d'humilité. Même si elle est une grande artiste, elle ne se vante jamais. Elle est simple et accessible à tous. Elle se glisse en coulisses, gratte quelques morceaux, et puis boit un petit verre. C'est une chance de l'avoir croisée sur ma route! 
 
Retrouvez dans le GAEL d’avril les témoignages de Loïc, Anna et Géraldine, 3 personnes qui ont eu la chance de croiser  sur leur route un ange gardien…Une rencontre qui, pour eux, a changé le cours des choses.