Home People Celebs Virginie Hocq et son prénom
Virginie Hocq et son prénom

Virginie Hocq, comédienne et humoriste bien de chez nous, se confie sur son propre prénom et sur celui de sa petite fille, Billie.

« C’EST BIZARRE, QUAND MÊME, DE DEVOIR ATTRIBUER UN PRÉNOM À QUELQU’UN QU’ON N’A JAMAIS VU! »

«Le défi pour mes parents consistait à trouver un prénom qui se combine avec mon nom de famille. Angélique Hocq, ça ne le faisait pas. Paul Hocq non plus. Marie Hocq, vous imaginez? On m’ajoutait une moustache et je devenais «Super Mario-ke» à vie! Quand je me présente, je marque un micro temps d’arrêt entre Virginie et Hocq, pour qu’on comprenne bien. J’apprécie mon prénom. Après autant d’années de vie commune, il fait partie de moi. Heureusement, on ne m’a jamais collé de diminutif: «Ninie», «Virge», je n’aime pas! Dans ma génération, j’ai connu des marées de Virginie et de Valérie. Il m’arrive donc de signer des autographes pour des Virginie. Pour ma fille, je voulais un prénom plus original. Ah, ça m’aurait aidé de pouvoir suivre le rite amérindien qui consiste à nommer les enfants en les décrivant: Petite Brune d’Eté.

Même si j’avais des tonnes d’idées de prénoms, je n’ai réussi à choisir celui de ma fille que 7 jours après sa naissance. C’est bizarre, quand même, de devoir attribuer un prénom à quelqu’un qu’on n’a jamais vu! Pendant 7 jours, j’ai changé d’avis toutes les 24 heures. Je disais à mon amoureux: «Cette fois je sais, ce sera Unetelle», et le lendemain je changeais. A partir du troisième jour, ça a commencé à sérieusement stresser mon père. Et pas que lui, d’ailleurs. Une enfant sans prénom! Je suis très heureuse du choix de Billie, même si les personnes âgées trouvent parfois ça étrange. A chaque fois, pour que ça passe, je prononce en insistant sur le «e» féminin, et je précise « comme la chanteuse Billie Holiday« ».

Retrouvez les histoires de prénoms de 01nos  autres ancien(ne)s GAEL guests dans le numéro du mois d’août, en librairie dès maintenant!

 PLUS DE VIRGINIE HOCQ: