Home People Rencontrés Une vision de stagiaire
Une vision de stagiaire

Les premiers pas d'une stagiaire dans le métier, ça se passe comment? Les impressions de Pauline sur la vision de presse.

Travailler comme étudiante chez GAEL, c’est tout d’abord exercer sa passion, mais c’est aussi beaucoup de découvertes. Etre une « insider » me permet de feuilleter les dossiers de presse de grandes marques, de découvrir le fonctionnement sympa d’une rédaction de magazine, mais aussi de partir à l’aventure.
 
J’ai eu l’occasion de participer à des visions de presse. J’ai donc pu découvrir, avec d’autres journalistes du milieu, des films quelques semaines avant leur sortie en salles. Rien à voir avec une avant-première haute en couleurs où on rencontre stars et réalisateurs, ici, l’ambiance est plus pro et intimiste. On se retrouve dans une petite salle de cinéma, en tête à tête avec un film fraîchement terminé, offert au public dans un mois ou deux. Je me suis sentie chanceuse d’avoir cet aperçu en avance, et l’expérience m’a aussi permis de découvrir des films vers lesquels je ne me serais peut-être pas dirigée à la base.
 
Par exemple, j’ai pu voir le prochain film de Jaco Van Dormael, le Tout Nouveau Testament, sur vos écrans en septembre. Aucun spoiler dans cet article, ne vous en faites pas ! Je vous dirai seulement que c’est un film à voir et à déguster. Cette vision de presse était organisée au Studio l’Equipe, à Bruxelles. C’est là-bas qu’on s’occupe de tout ce qui est post-production des grands films belges. On m’a dit que Bouli Lanners y était pour le montage de son prochain film. Je n’ai pas eu l’occasion de voir les monteurs à l’œuvre, mais j’ai profité du décor : les affiches peintes des films achevés chez eux, ou encore les anciennes machines qui font de leurs couloirs un détour à travers l’histoire du cinéma.
 
Je sors donc de la salle obscure avec une expérience de plus à mon actif et espère en vivre bien d’autres grâce à la rédac de GAEL !
 
Pauline MICHEL