Home People Pierre Marcolini et son prénom
Pierre Marcolini et son prénom

Dans le GAEL du mois d’août et entouré de nos anciennes Guests, Pierre Marcolini nous parle de son prénom et de son histoire.

« Ce nom évoque la stabilité, le ciment »

«En bonne Italienne catholique, maman m’a choisi le nom de l’apôtre qui la touchait le plus. Ce nom évoque la stabilité, le ciment: «Pierre, c’est sur cette pierre que je bâtirai mon Eglise». A mon tour, j’aime ce prénom, je l’ai fait mien. J’aime cette évocation de solidité. Il va si bien avec mon nom de famille que certains croient à un nom d’emprunt.

A un dîner, un ami a fait croire à une convive que – comme Olivier Strelli, qui s’appelle en réalité Nissim Israël- je m’appelais Abraham Goldenberg. Par hasard, deux jours plus tard, je croise cette dame au Sablon, et elle m’aborde en me pinçant la joue comme si elle était une proche tante de la famille! Comme quoi, un nom… jusqu’à mon adolescence, on m’a beaucoup appelé Marco, diminutif de Marcolini.

Aujourd’hui, certains m’appellent encore comme ça, à mon avis pour le côté chaleureux, convivial de l’Italien que je suis, même si mon physique ne l’évoque pas. Pour mon fils, on a choisi le prénom Sacha, diminutif à la russe d’Alexandre, à la fois pour sa noblesse et pour sa douceur phonétique. Pour ma fille Jade, on reste dans les évocations ambitieuses, avec une pierre précieuse, et par association d’idées en lien avec Pierre. On a voulu un prénom court, qu’on ne sera pas tenté d’atrophier».

Envie d’en savoir plus sur les prénoms de nos Guests? On vous parle de  Virginie Hocq.

Retrouvez les histoires de prénom de Sara De Paduwa, Armelle Gysen, Olivia Borlée et nos autres guests dans le GAEL d’août actuellement en librairie.

PLUS DE PIERRE MARCOLINI