Styliste royal à la tête de la maison Natan, notre GAEL Guest du mois Edouard Vermeulen  nous ouvre exceptionnellement son album photo privé, qui retrace son parcours personnel et professionnel.

Edouard Vermeulen, côté privé

On sait très peu de choses sur lui. Ses apparitions dans les magazines et à la télé donnent l’image d’un homme qui ne semble jamais quitter l’un de ses costumes italiens parfaitement coupés et qui affiche, quoi qu’il arrive, une élégance de cœur. Un homme qui n’hésite pas à vous remercier personnellement, avec des fleurs ou un coup de téléphone, pour un article que vous avez écrit sur Natan. Edouard Vermeulen sait recevoir.

Happy birthday!

« Cette photo a été prise il y a 30 ans, le jour de mon anniversaire. C’était mon premier défilé. Ma famille avait prévu un gâteau que mon neveu, 3 ans, avait déposé en bord de
podium. »

Sur la plage

« C’est un portrait de moi enfant, dans les dunes, à la mer du Nord. Un moment de sérénité qui traduit parfaitement mon lien avec cette région et avec la nature en général. »

Lisez-en plus ici sur cet adorable portrait d’enfance de « Monsieur » Vermeulen!

Les débuts de Natan

« La façade de Natan avant que je m’y installe. D’abord en tant que décorateur, puis en développant le vêtement sous le même nom. »

En famille

« Sur cette photo, on voit mes parents, mon frère aîné et ma belle-sœur, le jour de l’inauguration de ma première boutique. Ma famille m’a toujours beaucoup soutenu. »

Mathilde, reine de coeur

« Un souvenir du jour où j’ai reçu mon titre de fournisseur de la cour. L’image est touchante, car elle traduit un moment de complicité moins protocolaire. »

Photo de classe

 

 

« Une photo que j’aime qualifier de “photo de famille”. On y voit certains de mes collaborateurs lors d’une séance photo pour Natan. »

Retrouvez l’interview complète d’Edouard Vermeulen dans le GAEL de septembre, maintenant disponible en librairie! 

GAEL en septembre

À lire aussi: