Home People Raphael avec des ailes
Raphael avec des ailes

Pour son septième album studio, le chanteur a voulu des chœurs d'enfants. Le contraste est saisissant et beau. Dans cette interview petits papiers, il se révèle bien plus qu'à l'accoutumée. Par Joëlle Lehrer

Il arrive dans ce bar de l'hôtel Métropole où il a déjà tourné un clip. Un peu perdu dans son large manteau et sans ses lunettes. Il demande si on a des olives à Bruxelles. Bien sûr, on les importe pour lui… Devant une bière, Raphael choisit un par un les petits papiers que j'ai glissés dans une trousse qu'il trouve un peu hippie et ça lui plaît. Au-delà des impressions autour de ce nouvel album singulier, osé et bien foutu, le voici qui me parle de son fils déjà poète et un peu somnambule. Le petit qui a inspiré le titre de cet opus. On a du talent dans cette famille!

Grimage

"C'est une idée du photographe Jean-Baptiste Mondino. Sur la pochette, je suis entouré d'enfants et nous sommes tous grimés. Le maquillage a volontairement un peu coulé. C'est à la fois féérique et inquiétant. Un peu Halloween. J'adore ça. Comme le disque a un univers particulier, je voulais une photo qui illustre ça aussi."

Samedi soir

"C'est le soir de sortie des Parisiens et aussi le titre d'une chanson de l'album. Elle parle de deux gosses livrés à eux-mêmes et qui s'offrent une sortie ce soir-là. Cela finit plus ou moins mal parce qu'ils boivent un coup de trop et se bagarrent avec d'autres personnes. Sinon, moi, je ne sors jamais le samedi soir. Par contre, j'ai toujours envie de sortir le jeudi soir. C'est mon soir préféré. Le samedi, je reste chez moi."

J.L.

– Raphael – "Somnambules" – Warner Music

– En concert le 11 décembre au Forum de Liège et le 18 décembre au Cirque Royal.

Lire l'intégralité de l'interview dans le GAEL de juin