Pendant 6 jours et 6 nuits, Ophélie Fontana, Sara de Paduwa et Adrien Devyver s’enfermeront dans un cube de verre pour appeler aux dons et contribuer à lutter contre la pauvreté infantile. La team de Viva for Life se confie avant son entrée en scène. Par Charlotte Versele et Anne-Sophie Kersten. Photos: Laetizia Bazzoni. 

Ophélie, Adrien et Sara, ménage à trois

Certains suspendent les dernières boules au sapin, d’autres s’affairent dans une course aux cadeaux last minute, Ophélie, Sara et Adrien, eux, s’apprêtent à pénétrer dans le désormais célèbre cube de verre pour une semaine de réclusion, à la vue (et surtout à l’ouïe) de tous. Sept ans déjà que le noyau Viva for Life défie les lois du confinement pour encourager la solidarité et éveiller les consciences sur la question de la précarité infantile en Belgique. Car on ne le rappelle que trop peu: 40 % des enfants à Bruxelles et 25 % des enfants en Wallonie vivent sous le seuil de pauvreté. L’un des taux les plus élevés en Europe.

« Pendant 144 heures, nos trois mousquetaires du cœur assureront l’antenne, et tenteront de faire exploser une nouvelle fois le compteur des dons. »

Cette année, après Liège, Charleroi et Nivelles, c’est vers la Grand-Place de Tournai que seront tournés tous les regards entre le 17 et le 23 décembre. Pendant 144 heures, nos trois mousquetaires du cœur assureront l’antenne, accueilleront des célébrités, relèveront des défis, mais surtout tenteront de faire exploser une nouvelle fois le compteur des dons (monté à 4 929 220 € l’an dernier). À Tournai, l’élan de solidarité est déjà lancé : pour notre shooting, on obtient d’ailleurs avec une facilité déconcertante un canapé prêté par un très beau magasin de meubles de la ville. En un seul coup de fil, Thomas, de Inno Design, est prêt à nous livrer sur la place Reine Astrid un précieux sofa de son showroom. « Si ça peut soutenir Viva for Life, alors avec plaisir ! » Pour la deuxième année consécutive, Adrien « Cactus » Devyver rejoint les fidèles Ophélie Fontana et Sara De Paduwa pour relever ce défi solidaire hors norme.

Ce qui les motive à laisser leur famille et à s’imposer ce rythme éreintant ? Savoir que l’argent récolté ira soutenir des enfants défavorisés. Grâce aux dons — le vôtre, peut-être ? —, des associations qui encadrent les plus démunis pourront ici acheter une camionnette pour emmener les petits à des activités, là éviter à des bambins ôtés d’urgence à leur famille d’être hébergés à l’hôpital faute d’espace d’accueil adapté. À l’issue de cette épreuve — Sara le sait pour l’avoir déjà vécu six fois —, les agapes de Noël leur sembleront un rien indigestes. Mais importantes, néanmoins, « à honorer quand on a la chance de pouvoir réveillonner », dit-elle.

Merci à Inno Design Tournai pour le prêt du magnifique canapé du shooting!

VIVA FOR LIFE EN PRATIQUE

Suivez Viva for Life du 17 au 23 décembre:

  • en radio sur Vivacité 24h/24h
  • en télé sur La Une et sur Auvio du lundi au vendredi de 18h30 à 19h20 (deux primes le 17/12 et le 23/12 à 20h15)
  • sur le web (vivaforlife.be) ou via Auvio et sur les réseaux sociaux #vivaforlife

Faites un don et partagez votre musique (du 17 au 23/12):

  • Via le Call Center au 0800/30 007
  • En lignesur le site vivaforlife.be

Et aussi (sans demande de musique):

  • Par SMS au 4001 (en mentionnant le n°de  compte IBAN suivi d’un espace suivi du montant)
  • Directement en cash au studio de verre sur la Grand-Place de Tournai.
  • Par virement bancaire au BE35 0000 0000 3737

(Pour tout don à partir de 40€, une attestation fiscale est envoyée).

Découvrez notre rencontre avec la team de Viva for Life en intégralité dans le GAEL de décembre, disponible en librairie! 

GAEL décembre

Plus de Guests: