Home People Louise Bourgoin, la classe à la française

Louise Bourgoin, la classe à la française

Louise Bourgoin, la classe à la française

Elle aime les tournages à l'étranger et les réalisateurs belges. Ça tombe bien. La jolie Louise est à l'affiche du film "Les Chevaliers Blancs" de Joachim Lafosse. On en a causé ensemble. Par Joëlle Lehrer

Louise Bourgoin, c'est l'anti-bimbo intello. Une des rares ex-Miss Météo à s'en être bien sorties. Elle respire l'intelligence et l'apparente simplicité même de bonne heure. Comme ce matin-là, dans ce salon, au coin du feu, de l'hôtel Manos Premier à Bruxelles. On a commencé par parler des attentats de Paris et on a terminé sur des questions de classe à la française et d'élégance. On ne voulait pas se plomber le moral pour toute la journée… Le motif de cette rencontre: "Les Chevaliers Blancs", un film qui retrace un fait divers, de 2007, le fameux Scandale de l'Arche de Zoé, du nom de cette ONG française qui s'était donnée pour mission de sauver des orphelins tchadiens – le Tchad, alors, un pays en guerre – et de les faire adopter par des familles françaises. Le hic, c'est que la plupart des enfants n'étaient pas orphelins. Et que les responsables de l'ONG avaient menti à la fois aux chefs des tribus locales et aux familles d'accueil. On les surnomma les "bricoleurs de l'humanitaire"…

Si vous deviez présenter votre personnage à une amie étrangère qui ne connaît pas le film, qu'en diriez-vous?

Que c'est une humanitaire qui veut sauver les enfants en Afrique et estime qu'ils seront mieux en France. C'est un personnage extrêmement jusqu'au-boutiste. Je pense qu'elle est aussi frustrée d'être derrière son mari, le leader et aimeraient prendre le pouvoir. Et elle le commande en sous-main. Un peu comme une Hillary Clinton.

-"Les Chevaliers Blancs" de Joachim Lafosse sort le 27 janvier.

Lire l'intégralité de l'interview dans le GAEL de mars, en vente dès le 20/1