Home People Lio, ma voisine
Lio, ma voisine

L'ex-pop model a repris ses quartiers à Bruxelles. Avec ses six enfants. Dans une longue interview exclusive, Lio ne cache rien. Une femme franche, pas étanche. Et terriblement vraie. Par Joëlle Lehrer.

Combien de temps faut-il pour réaliser ses rêves ? 

Déjà, il faut accepter de les reconnaître comme tels. Je pense qu'on peut les réaliser à n'importe quel moment. (…) Moi, à l'époque du Watergate, je voulais être reporter. Grand reporter. Et je pense que c'est tout à fait ce que j'aurais pu faire de mieux. 

Au fond, votre carrière de chanteuse a été décidée par hasard. 

Tout à fait. C'était l'époque où je sortais au Klacik, à Uccle. C'était un bon mélange de joie de vivre et de belles personnes. 

Dans la presse, il est bien plus question de votre vie privée. C'est un peu nouveau pour vous. 

C'est en partie de ma faute. Je n'ai pas été étanche, mes enfants sont devenus ma première priorité. (…) J'ai fait six enfants par amour en pensant que l'amour suffisait. Mais cela ne suffit pas, mes enfants me l'ont montré. J'ai quelque chose à répondre à ça. Les trois aînés sont déjà adultes, les trois cadets ne le sont pas encore. Je dois faire mieux avec eux. J'ai moins de temps pour faire de la musique. Les enfants ne poussent pas tout seuls. 

Pour l'interview intégrale, découvrez GAEL mars 2015