Home People Lianne La Havas est une île
Lianne La Havas est une île

La lady of soul évoque ses attaches familiales jamaïcaines et grecques dans cette interview petits papiers. Quand Lianne chante, elle me rappelle Sade… Par Joëlle Lehrer

Jamaïque

«C'est de là que viennent mes grands-parents. Et j'y suis allée récemment pour la première fois. Ensuite, j'avais plein d'idées pour l'enregistrement de cet album. Depuis, j'y suis retournée. C'est un pays magnifique. J'ai surtout passé du temps dans la campagne, puis à Kingston et à Negril. Mais même si j'y ai des racines, si je reconnais l'accent et si j'apprécie, par exemple, la cuisine, je me sens vraiment Londonienne.»

La couleur la plus chaude

«J'aime beaucoup les couleurs. Je dirais que le rouge est la plus chaude. Définitivement. Et toutes celles qui en dérivent: le rose, l'orange, le corail, le pêche, le mandarine et même le brun.»

Blood

«C'est le titre de cet album. Pour moi, cela signifie la famille, les liens du sang… Cela n'est pas lié à la violence. Et à nouveau, c'est rouge.»

-Lianne La Havas, «Blood», Warner Music.

-En concert le 24 novembre à l'AB.

Lire l'intégralité de l'interview dans le GAEL d'octobre