Home People Cœur de pirate à l’abordage
Cœur de pirate à l'abordage

L'océan est au centre de son troisième album. Béatrice Martin envisage de le faire connaître à la planète entière. Voilà pourquoi «Roses» est très anglais… Rencontre à Paris. Par Joëlle Lehrer

L'album s'intitule «Roses» mais aucune chanson ne porte ce titre. Pour quelle raison?

Pour moi, chaque chanson est une rose. C'est quelque chose d'éphémère et dont il faut prendre soin.

La pochette est magnifique. À qui la doit-on?

Xiaoran Chen, que j'ai découverte sur Pinterest. Elle travaillait surtout pour les magazines. Elle est originaire de Taïwan.

Ce qui est vraiment notable, sur ce disque, c'est que l'anglais a pris le dessus sur le français. Parce que vous voulez conquérir le marché anglo-saxon?

J'ai commencé à donner des concerts aux États-Unis pour le plaisir. Les résultats étaient plus que favorables. Mais plusieurs spectateurs me faisaient part de leur souhait de m'entendre chanter en anglais. J'ai donc voulu leur faire cadeau de chansons qu'ils pourraient tout de suite comprendre. Ce n'était pas gagné d'avance. À moi maintenant de convaincre le reste du monde. C'est un peu stressant, mais c'est un bon stress.

-Cœur de Pirate, "Roses", Universal Music, dès le 28 août.

-En concert le 8 novembre à l'AB

Lire l'intégralité de l'interview dans le GAEL d'août