Vous vouliez suivre la cérémonie des funérailles d’Elizabeth II, mais vous n’en avez pas eu l’occasion à cause du travail? Petit récap’ des événements majeurs de la journée.

Ce lundi restera gravé dans la mémoire de nombreux Britanniques. Ils ont dit au-revoir à leur reine fétiche au cours d’une cérémonie riche en émotions. Du choix du bouquet à une invitée surprise, les 4 choses qu’il ne fallait pas manquer de cette journée historique.

01

Une file d’attente interminable

Comme vous avez pu le voir ces derniers jours, les fans de la monarchie britannique ont afflué en masse pour faire leurs adieux à leur reine. Son cercueil était exposé à Westminster Hall jusqu’à 6h30 ce lundi. C’est l’heure à laquelle la dernière personne de la file s’est recueillie, après avoir attendu 14 heures dans la file d’attente. Un honneur pour la dernière personne de la file, une Britannique prénommée Chrissy Heerey qui s’est recueillie devant le cercueil de la reine à deux reprises. Elle s’est confiée au micro de BFMTV: “Je ne me rendais pas compte que cela allait être un tel privilège. J’étais venue une première fois dimanche après-midi parce que je savais que ça allait fermer. Cela a mis huit heures et demie, je suis arrivée vers 1h30 du matin. C’était vraiment rapide mais irréel, alors j’ai essayé d’y aller une deuxième fois“.

02

L’arrivée des invités

Après la fermeture de Westminster Hall, la cérémonie s’est poursuivie à l’Abbaye de Westminster. Une cérémonie assez froide – protocole oblige – entrecoupée de textes religieux. Les plus grands représentants du monde ont assisté à l’événement. Il y avait, bien évidemment, les membres de la famille royale britannique ainsi que plusieurs politiciens comme Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron, Joe et Jill Biden ou encore l’empereur du Japon Naruhito ainsi que des têtes couronnées comme le roi Philippe et la reine Mathilde, la reine de Danemark, Margrethe II, le roi de Suède et son épouse Sylvia, le prince Albert II de Monaco et son épouse Charlene ou encore le roi des Pays-Bas Willem-Alexander, la reine Maxima et la princesse Beatrix. La reine consort Camilla a fait son entrée aux côtés de Kate Middleton, du prince George et de la princesse Charlotte  – le prince Louis, âgé de 4 ans, est resté à la maison.

03

Le choix du bouquet

Plusieurs éléments ont capté l’attention des spectateurs durant la cérémonie comme la couronne de fleurs posée sur le cercueil de la reine. Une composition qui n’a pas été faite au hasard: ces fleurs proviennent des jardins de ses résidences et ont chacune une symbolique particulière (comme le romain qui symbolise le souvenir ou encore une branche de myrte, symbole du mariage heureux, qui a été cultivé à partir du même arbuste qui avait fourni le bouquet de mariée de la reine). Petit détail qui a marqué les auditeurs, l’arrivée d’une petite invitée surprise: une araignée s’est promenée sur le bouquet durant la cérémonie. Autres moments à retenir de cette première cérémonie le morceau joué par le dernier cornemuseur de la reine ainsi que l’émouvant God Save the King, désormais chanté en l’honneur du nouveau roi Charles III, qui a clôturé la cérémonie.

04

L’arrivée à Windsor

Après avoir quitté Westminster sous les acclamations de la foule, la jaguar contenant le cercueil de la reine a parcouru les rues de la ville afin que le peuple salue une dernière fois la reine avant qu’elle repose dans sa dernière demeure, au château de Windsor. Escorté par la garde qui a entamé une procession au pas durant cinq kilomètres environ, le corbillard royal est arrivé au château aux alentours de 17h (heure belge). Un moment très solennel rythmé par les coups de canon et les cloches avant de se fondre en un silence pesant devant les portes de la chapelle Saint-Georges où se déroule une dernière cérémonie en présence des membres de la famille royale et des 15 Premiers ministres des royaumes avant que le cercueil soit inhumé dans la crypte royale.

+ de news royales