Home People Cate the Great
Cate the Great

Cate Blanchett est à nouveau dans la course aux Oscars pour son rôle de femme amoureuse d'une autre femme dans Carol. Un film qui lui tient particulièrement à cœur et dont elle m'a parlé à Londres. Par Joëlle Lehrer

Pensez-vous que ce film soit important pour la communauté LBGT (lesbienne, bi, gay, transgenre)?

C'est une chose qui reste à voir. Je pense que nous voulions raconter cette histoire parce qu'elle est tout simplement belle. Les débats concernant les droits de cette communauté, ainsi que sa diversité, ont énormément évolué en vingt ans et sûrement encore plus depuis l'époque où le roman est sorti (en 1952). Ces cinq dernières années, il y a eu beaucoup de documentaires et de films traitant sous divers angles des questions concernant directement cette communauté. Donc, il n'y a pas un film qui englobe toutes les facettes et les problèmes que connaissent les LBGT et il vaut mieux être spécifique que de tenter d'avoir un discours universel sur le sujet. Todd a d'abord fait un film qui parle d'amour et c'est là son vrai pouvoir.

Pensez-vous que La Vie d'Adèle a modifié le jeu et ouvert les portes à des films comme celui-ci?

Je ne crois pas qu'il y ait un seul film capable de modifier la donne. C'est plutôt lorsqu'un réalisateur au talent reconnu s'intéresse à la diversité des opinions que le jeu peut changer. La Vie d'Adèle était certainement un film très puissant et intéressant avec des performances d'actrices éblouissantes, mais il n'y a aucune comparaison avec les ambitions de Carol.

Carol, de Todd Haynes, sort le 13 janvier.

Lire l'intégralité de l'interview dans le GAEL de janvier, déjà disponible.