Home People Beyoncé, la Suprême
Beyoncé, la Suprême

Beyoncé a réussi à détrôner toutes les reines et princesses de la pop. En ce mois d'avril, elle crée la surprise avec un nouvel album et une tournée internationale. Bruxelles l'accueillera cet été. Par Joëlle Lehrer

Durant l'été 2003, j'avais pris la route vers Hilversum pour rencontrer Beyoncé. Elle sortait son premier album solo, Dangerously in Love, et m'accordait une interview. À l'époque, elle avait 21 ans, chantait encore au sein des Destiny's Child et était managée par son père. Son rêve était de pouvoir être comparée, un jour, à Barbra Streisand parce qu'elle avait réussi aussi bien dans la musique qu'au cinéma. Et son souhait vraiment sincère était de prendre une année sabbatique parce que, disait-elle, elle travaillait depuis ses 15 ans. Elle me faisait penser à Michael Jackson. Et elle n'avait pas envie de devenir comme lui. "Mon rêve n'a jamais été d'être une énorme popstar, même si j'aime ça! Mais quand je me réveille le matin et que je me découvre en couverture de sept magazines, ça me fait un peu peur. La célébrité à un certain point, cela peut être effrayant. Quand je vois ce qui est arrivé à Michael Jackson, qui est pour moi le plus grand artiste pop, je me dis que je dois faire attention", me confiait-elle alors.

Lire l'intégralité de ce portrait dans le GAEL d'avril

Beyoncé sera au stade Roi Baudouin, à Bruxelles, le 31 juillet (www.livenation.be).