C’est la révolution au pays des soutiens-gorge! Un jeune de 18 ans a imaginé un vêtement innovant capable de dépister le cancer du sein.

À seulement 18 ans, le jeune étudiant mexicain Julian Rios Cantu peut déjà se vanter d’avoir conçu un vêtement qui pourrait sauver des milliers de vies. Dénommé « Eva », ce soutien-gorge révolutionnaire est capable de dépister un cancer du sein. Muni de 200 capteurs sensoriels, le vêtement pourra mesurer la température, la texture ou encore l’évolution de la couleur de notre poitrine. Sa source d’inspiration? Sa maman.

En effet, la mère de l’étudiant a été atteinte par deux fois du cancer du sein. Elle a dû subir une double masectomie, une opération qui consiste à enlever un sein touché par la maladie. Le combat de sa maman (qui a d’ailleurs failli perdre la vie) a marqué le jeune étudiant. Avec trois camarades, il a donc imaginé ce soutien révolutionnaire qui leur a permis de remporter un prix en Allemagne! Celui des Global Student Entrepreneur Awards (GSEA). Il s’agit d’un concours international qui récompense les jeunes qui se lancent dans l’entreprenariat sans abandonner leurs études.

Bien entendu, cette invention ne remplacera pas les mammographies, mais il pourra aider les femmes à détecter plus rapidement les premiers symptômes de la maladie. Car, si les campagnes se multiplient dans le monde (on pense notamment à la magnifique campagne des citrons), ce cancer est toujours un des plus répandus. L’invention du jeune Mexicain pourrait donc sauver de nombreuses vies! Encore à l’essai, « Eva » s’est déjà montrée très prometteuse.

Sur le même sujet: