Cette édition de la Fashion Week de Paris fut probablement l’une des plus étranges. Retour sur 5 des moments forts de cet événement garanti « covid-proof ».

Défilés extérieurs, sur une péniche ou encore depuis son canapé. Si la créativité des designers participant aux Fashion Weeks se mesure habituellement sur les podiums, force est de constater qu’ils ont du redoubler d’imagination pour prévoir un défilé original tout en respectant les mesures sanitaires. Petit retour sur quelques moments forts qui ont marqué cette dernière édition de la Fashion Week parisienne.

Envie de connaître les grandes tendances de la saison? Par ici!

01

Au premier rang sans quitter son canapé

À cause de la pandémie, de nombreux experts de la mode ne pouvaient être présents à cette édition parisienne. Hors de question pour Olivier Rousteing, directeur artistique de la maison Balmain, que ses influenceurs et people fétiches soient forcés d’attendre le résumé du show pour découvrir cette collection. Les guests ont donc découvert le show en direct depuis leur canapé et… derrière la caméra. En effet, la maison de couture a tenu à installer des écrans afin de remplacer les absents. Résultat, les premières rangées du public étaient composées de 58 écrans.

02

L’incroyable défilé Chanel

Chaque année, le défilé Chanel marque les esprits et ce nouveau show ne déroge pas à la règle. Organisé dans le Grand Palais avec seulement 500 invités au lieu des 2000 habituels, le défilé s’est effectué devant un panneau monumental composé de lettres blanches, rappelant celui qui se trouve à Hollywood, où il était écrit « Chanel ».

03

Invitée de marque

Cocorico: une Belge représentait TRÈS joliment nos couleurs lors de la Fashion Week! Il s’agit de la fabuleuse Lous and the Yakuza qui a défilé avec beaucoup de force et d’élégance pour la maison Vuitton. L’artiste a également été repérée dans le public du show Chloé, toujours pleine de style, bien sûr.

04

Lila Moss, la relève est assurée

Lila Moss, la fille de l’iconique Kate Moss, a fait ses premiers pas sur les podiums parisiens. Elle a défilé pour Miu Miu qui a organisé un grand défilé à huis clos. C’est d’ailleurs la jeune femme de 18 ans seulement qui a ouvert (avec brio) le défilé.

05

Défilé sur une péniche

Alexandre Mattiussi a surpris ses 140 invités en organisant son défilé sur une péniche tout en respectant les mesures de distanciation sociale. Le designer a dû changer ses plans en dernière minute suite à une interdiction émise par la préfecture de police de Paris. Initialement, les invités auraient dû être installés sur les quais, face à la Seine.

+ d’articles mode