Home Mode Marilyn 2.0 (la suite)
Marilyn 2.0 (la suite)

Marilyn, c'est une blondeur, un sex-appeal sans précédent et un style qui, s'il ne passe pas de mode, se la joue, cet été, en mode revisité. En marge de notre dossier, à découvrir dans le numéro d'août de Gael, voici quelques pistes pour la jouer Monroe jusqu'au bout de l'été.

Bouquins

Pour adopter le bon style, le livre d'Andrew Hansford est une vraie bible. On y apprend, par exemple, que la star détestait… porter des sous-vêtements. Et si cette idée d'oublier, pour un jour seulement, notre balconnet, devenait une petite audace à tester un jour d'été? Le Style Marilyn, les secrets de son élégance révélés par Travilla, son couturier perso (Michel Lafon), 33,70 euros.

À lire aussi: Marilyn & Me, un collector de textes et de photos. Signé Lawrence Schiller et limité à 1.962 exemplaires numéroté (Taschen éditions), ce coffret est habillé de soie italienne aussi sexy que la femme qu'il entend sublimer. Un petit luxe à s'offrir à partir de … 750 euros tout de même.

Mode

Pour les fanas de chaussures, le look Marilyn est une vraie source d'inspiration. L'hiver prochain, on chaussera un escarpin inspiré du mythe. Soit en piochant dans la série iconique signée Salvatore Ferragamo, le chausseur chouchou de la star. www.ferragamo.com.

 

Soit en adoptant la Lady Brera, une chaussure dessinée par Fratelli Rossetti. www.fratellirossetti.com.  

À noter que les deux marques ont couplé ce lancement à deux expositions qui voyageront de pays en pays.

On a aussi aimé les petits bijoux ludiques de Anne-Marie Herckes. Sa broche "diamonds are the girls best friends" est incrustée de cristaux Swarovski. www.anne-marieherckes.com.

 

 

Beauté

Dans la salle de bain, vous pourrez aussi faire votre Marilyn 2.0. À tester dès le mois d'octobre: la ligne de make-up M.A.C entièrement dédiée à Marilyn Monroe. Forcément glamour et forcément en édition limitée. Nous ne manquerons pas de vous en reparler.

On a aussi testé pour vous (et pour de vrai) le blond Marilyn, version 2012. Sur une coupe courte et moins argentée qu'en VO, la couleur signée Dessange estbeaucoup plus rock que dans les fifties. Noémie, coloriste au salon de la place Stéphanie à Bruxelles, conseille de chouchouter sa coloration: un must si l'on veut afficher un joli blond pour longtemps.

À noter toutefois: cette couleur est moins facile à assumer qu'il n'y parait. Elle demande un maximum de sophistication côté look et make-up. 

 

M.H.