Tailleur, épaulettes, chemises boutonnées et pantalon cigarette, comment adopter un look power suit tout en conservant notre capital séduction? Notre journaliste mode Marie Honnay vous donne quelques astuces!

La question mode

« Vous nous avez expliqué que la tendance est au power suit. À ce stade, je sais donc que pour jouer les facilitateurs de carrière et me donner de l’assurance en réunion, mon blazer doit être parfaitement taillé et subtilement épaulé. Mais est-ce qu’il se la joue purement carriériste ou peut-il m’aider, en plus de briser le plafond de verre, à séduire le petit nouveau du service informatique? »

  • Sara, 42 ans par e-mail

L’avis de notre experte

Chère Sara,

Je vous invite d’abord à vous remémorer le look des personnages féminins de vos séries cultes des eighties: Joan Collins et Linda Evans, les comédiennes star de la saga Dynasty, ou encore Stefanie Powers (un nom hautement symbolique), alias Jennifer Hart, héroïne de L’Amour du risque. Oui, je sais: mon raccourci est facile et un peu cliché. Il n’empêche: lorsque les créateurs ont imaginé les blazers de cette saison, c’est bien dans les années 80 qu’ils ont puisé leur inspiration. En d’autres termes, ça signifie qu’à condition de les accessoiriser dans un esprit féminin et glamour, les vestes de tailleur — unies ou à carreaux — ont de quoi en imposer de 9 à 17 sans vous faire perdre une miette de votre sex-appeal.

« Pour les modeuses risque-tout, misez sur des boots ou des escarpins blancs, clin d’œil pétillant et décalé aux années 80 »

En pratique, je conseille de miser sur le côté edgy — et donc tendance — du blazer sans vous raccrocher à d’autres références eighties. À moins, bien entendu, que vous soyez une vraie modeuse risque-tout. Dans ce cas, misez sur une paire de boots ou un escarpin de couleur blanche, clin d’œil pétillant et décalé à cette décennie décidément audacieuse. Dans un registre plus sage mais néanmoins branché, je vous conseille d’opter pour des pièces de qualité (un power look va de pair avec une allure zéro défaut), des coupes ajustées, quelques accents sexy (un slim en cuir ou une minijupe) et de jolis accessoires féminins: des boots chaussettes, un béret bijou, une paire de boucles d’oreilles XL, un cabas à message malicieux… Quand vous aurez décroché la promo de l’année/ un rendez-vous avec votre informaticien, faites-moi signe.

La sélection de Marie

Le blazer

Paul Smith 720€, à shopper ici

Le pull

Annemie Verbeke, 338€, à shopper ici

La mini-jupe

BA&SH, 185€, à shopper ici

Les boots

Fiamme, 199€, à shopper ici

Le béret

Delphine Quirin, 65 €, à shopper ici

Le blazer

Zadig et Voltaire 485 €, à shopper ici

Le pantalon

Scapa, 1.089€

Les chaussures

Morobe, 399 €, à shopper ici

Le cabas en cuir

Essentiel, 165€, à shopper ici

  • Envie de poser une question à notre spécialiste mode? Envoyez vos questions sur marie.honnay@gael.be

Plus de mode: