Bouli Lanners en spécial Guest, LE tant attendu Spécial Côte, toute l’actu mode, beauté, lifestyle et bien plus: le GAEL de juillet vous attend en librairie!

GAEL en juillet, c’est:

Bouli Lanners à cœur (ou)vert…

«Bouli», né Philippe Lanners en 1965 et ayant grandi à la frontière allemande, a terminé l’écriture de son prochain film. Une histoire d’amour qu’il espère tourner l’année prochaine en Écosse, après un cycle de long-métrages ardennais qui ont peu à peu dessiné les contours d’une belgitude à la fois flamboyante et punk, d’Eldorado aux Géants en passant par Les Premiers les Derniers (cinq Magritte en 2017).

On se sent tout de suite bien chez Bouli Lanners, d’abord grâce à la façon dont il accueille notre équipe sur sa terrasse ensoleillée: exactement comme si on se connaissait déjà, sans effet de style, prêt à la rencontre. Il est là, avec ses bottines, sa belle gueule et cette précieuse gaieté dans le regard. C’est si bon, d’être salué d’égal à égal! Pour GAEL, Bouli se livre à un exercice inédit: une leçon d’ikebana, cet art floral japonais visant l’harmonie. Vous découvrirez que notre acteur ardennais, bien que totémisé éléphanteau farceur, a une finesse de fleuriste et un œil de peintre. Et aussi qu’il a des causes à défendre…

Un portrait tendre et différent de l’acteur belge à découvrir dans ce nouveau numéro!

… Mais aussi:

  • Le dossier psycho: apprendre à s‘aimer tout nue (avec le corps qu’on a)
  • L’ABC mode de l’été pour ne rien rater
  • Vous avez dit « Coupe du Monde »? GAEL rencontre 3 femmes dans l’ombre des Diables!
  • Les news beauté qui sentent bon les vacances
  • Les nouveaux apéros: sans alcool, mais rock’n roll!
  • Que lit Joël Dicker à la plage? On fait un tour dans la valise des écrivains!
  • Voyage: de la Slovaquie à la Serbie, nos places to be à l’Est
  • Notre pocket spécial Côte Belge – 148 top adresses, de Knokke à La Panne!
  • Et bien sûr, toute l’actu déco, food et régionale du moment!

Bonne lecture!