Pablo Andres qui tombe le masque, les grands gagnants de nos Belgian Beauty Awards, les plus beaux itinéraires E-Bike du pays… On vous déroule le programme d’un numéro très noir-jaune-rouge!

GAEL EN AVRIL, C’EST…

PABLO ANDRES EN GUEST:

En entendant la voix grave et pondérée de notre GAEL Guest sur mon enregistreur, on ne peut pas deviner qu’il s’agit de Pablo Andres, le père spirituel de l’agent Verhaegen et de MC Furieux. Le matin de notre rencontre, je me plongeais une dernière fois dans son univers en visionnant une vidéo de son personnage Jerem Floquet (mon préféré). La mèche plus hystérique que jamais, l’odieux fils à papa accro au « gin to » me faisait pleurer de rire en expiant son stress du confinement, avouant entre deux rictus nerveux qu’il avait enfermé « Béré » (-nice, sa femme) dans la cave. De clic en clic, j’étais tombée sur une vidéo de 2019 où Jerem se fichait des écolos en compagnie d’une « pétasse d’Uccle » prénommée… Anne-So. Magnanime, je suis partie vers notre rendez-vous au cœur de Bruxelles prête à vivre une rencontre déjantée.

“En vrai, Pablo Andres est posé. Et il n’a pas besoin de se retrancher derrière des personnages pour vous intéresser.”

Arrivée au luxuriant Hôtel Indigo, je n’ai pas tout de suite reconnu Pablo Andres dans cet homme discret accompagné de sa sœur-manager. Et contrairement à la fausse, celle qui a piqué mon prénom, celle-ci s’est avérée pro et sympathique (ce qui doit faire partie des raisons pour lesquelles Pablo l’a débauchée de chez OXFAM pour qu’elle travaille avec lui). En vrai, Pablo Andres est posé. Et il n’a pas besoin de se retrancher derrière des personnages pour vous intéresser. Délicat, il évoque l’amour avec lequel il cuisine pour ses proches, sort pour eux la belle vaisselle et les petites bougies. Intense, il décrit la vision qui l’a mené à remplir Forest National en 2017 (en y voyant Jamel Debbouze, il a su qu’un jour, ce serait son tour) et sa façon de découper ses rêves et objectifs en projets mensuels pour mieux les concrétiser. Touchant, il avoue n’assumer pleinement ses racines maternelles mexicaines que depuis peu et enfile pour notre shooting une chemise à fleurs « un peu narcos », les cheveux coiffés en arrière. Je me demande ce qu’elle en pensera, d’ailleurs, sa maman, car il paraît que c’est une fidèle de GAEL…

À chacune des confidences de Pablo Andres, je me dis que j’ai de la chance d’être là. Et je me réjouis un peu plus de vous faire connaître à travers ce numéro un homme, un artiste, un entrepreneur qui n’a pas fini de nous dévoiler la richesse de sa palette.

Anne-Sophie Kersten, rédactrice en chef

… MAIS AUSSI:

Un numéro spécial local! Mode, beauté, escapades – en avril, GAEL met le noir-jaune-rouge à l’honneur.

  • Bien-être: on a testé le régime auto-bienveillant
  • Mode: Belge… de la tête aux mules!
  • La Belgique en E-bike: pédaler + manger + loger
  • Beauty Awards: nos élus cosméto de l’année
  • Oser les grandes décisions: comment réajuster sa vie pas à pas
  • Multifonction: la déco post-lockdown se dévoile
  • Rencontrés: Eddy de Pretto, Jonathan Zaccaï, Charlie Dupont…
  • + Toute l’actu branchée de votre région
  • … et bien plus encore!

Bonne lecture!