Notre journaliste Marie Honnay est partie à la rencontre de Maithé Delaunoy, peintre et tatoueuse spécialisée dans la technique originale de l’aérographe.

L’aérographe, un outil particulier

Moins connu que le graffiti, l’aérographe est un médium artistique qui permet de peindre au pistolet sur une foule de supports. Dans son atelier/boutique de Robertville, en province de Liège, l’artiste Maithé Delaunoy s’y consacre à temps-plein depuis un an.

Illustratrice partiellement autodidacte, Maithé Delaunoy – peintre et tatoueuse – s’est formée sur le tard à l’aérographe, une technique qu’elle affectionne pour son côté muti-facettes. Installée à l’est de notre province, à Robertville, dans un atelier/boutique, l’artiste propose un service sur-mesure qui permet de customiser des carrosseries de voiture, mais aussi des murs, le corps humain, un tissu ou encore du cuir.

L’aérographe version custom’, en pratique

Pour tous les projets qu’on lui confie, Maithé Delaunoy vous reçoit dans sa boutique atelier. Sur base de vos idées (ou de vos photos puisque sa maîtrise du dessin lui permet de reproduire n’importe quelle image), elle crée un projet 100% perso qui tient compte de votre style. Libre à chacun de laisser l’artiste s’exprimer selon son propre style fortement ancré dans l’esprit heroic fantaisy. A ce niveau, sa très jolie région l’inspire beaucoup. Sous ses traits, la forêt d’Ardennes est peuplée d’Elfes et de personnages merveilleux. Les sangliers ont même des ailes… Très bluffant, le résultat mélange joliment traits hyper réalistes et inspirations fantaisistes… Le tout à un prix tout doux qui donne envie de lui confier nos objets préférés.

Un sacré coup de pouce

Maithé Delaunoy ne s’est pas lancée toute seule dans cette aventure! Elle est passée par une « couveuse d’entreprises », dénommée Job’In. Cette structure est financée en partie par l’Union européenne et a aidé près de 2.000 entrepreneurs à monter leur propre affaire! Comment fonctionne cette structure? C’est très simple: elle accompagne les jeunes entrepreneurs de nos régions et les guide dans le lancement de leur projet. Et, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce sont les femmes qui se montrent les plus entreprenantes: en effet, 58% des porteurs de projet aidés par Job’In sont des femmesL’objectif de l’Union Européenne à travers ce soutien est de créer 4 millions de nouveaux emplois en Europe chaque année. Bref, un beau coup de pouce pour les jeunes entrepreneurs qui débordent d’idées!

Réécoutez le compte-rendu de ce testing dans l’émission Liège Aller-Retour sur Vivacité Liège du mardi 18 avril sur ce lien! Prochaine séquence GAEL x Vivacité le 2 mai à 16h40.

Plus de tests by Marie:

PARTAGER